Gérer (au mieux) une nature en déséquilibre continuel

Sur le sujet, remarquable article de Laurent Carpentier dans le numéro 8 du Monde magazine daté du 7 Novembre Espèces, vos papiers !
Quelle attitude adopter en particulier devant les plantes et les animaux « invasifs » que l’on rencontre chaque jour ?

Ce nid de frelon asiatique découvert ces jours ci en pleine campagne, le laisse-t-on suivre son destin (il finira par être emporté par les vents hivernaux, vidé de son contenu par des oiseaux profitant de l’aubaine), sachant que quelques femelles fondatrices, espoirs de l’espèce ont échappé à l’hécatombe et sont soigneusement planquées dans l’attente du prochain printemps.

Faut il arracher les Balsamines de l’Himalaya, joli décor fleuri, qui colonisent de manière continue en été les berges du petit cours d’eau de Lherm, sachant qu’un stock de graines conséquent est probablement présent dans le sol depuis quelques années ? […]

Toutes les réponses à ces questions, toutes les attitudes devant ces problèmes sont vraiment à inventer au jour le jour. Un témoignage, une lecture, une discussion suffisent parfois pour entrevoir une solution bien différente de celle qu’on envisageait au départ.

Lire l’intégralité de l’article du 12/11/09, par Jean Pierre Jacob, sur son blog Bouriane Verte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *