L’encyclopédie du littoral – Les rivages du Conservatoire

LIVRE / L'encyclopédie du littoral. Ouvrage retraçant les 35 années d'actions du Conservatoire du Littoral

LIVRE / L’encyclopédie du littoral. Ouvrage retraçant les 35 années d’actions du Conservatoire du Littoral

1975-2010 : le conservatoire du littoral fête son 35e anniversaire.
Pour retracer, région après région, site après site, le chemin parcouru depuis les toutes premières acquisitions et pour dresser le portrait des 135 000 hectares actuellement sous la responsabilité du conservatoire, cet ouvrage regroupe et met à jour l’ensemble des monographies publiées par Actes Sud depuis 1997.

Actes Sud salue ainsi une réussite exemplaire qu’au fil des pages, écrivains, journalistes, historiens, navigateurs, naturalistes et illustrateurs… racontent avec talent et passion.
Au début des années 1970, les associations de protection de la nature stigmatisent « la côte d’Azur assassinée ». Les dérogations aux plans d’urbanisme, les constructions de villas « pieds dans l’eau » et l’extension des ports de plaisance occupent la « une » des journaux. Interpellé, le ministre de l’Aménagement du territoire de l’époque, Olivier Guichard, imagine la création d’une agence foncière chargée d’acquérir les espaces naturels maritimes et lacustres fragiles ou menacés. La proposition est accueillie avec scepticisme : une agence de plus, sans moyens financiers, face à des promoteurs habiles et puissants dans des territoires où l’argent est roi… ! comment parier sur la réussite d’une telle aventure ?
Le Parlement vote néanmoins la création du conservatoire du littoral le 10 juillet 1975. en 1976, le conservatoire acquiert ses premiers hectares sur les dunes de Lornel dans le Pas-de-calais. Suivent des terrains en Charente-Maritime, dans le Var, le Finistère…
En 2010, le conservatoire est une institution confirmée ! Sa notoriété n’a cessé de croître. il est devenu propriétaire ou affectataire de plus de 135 000 hectares (mars 2010), ce qui représente plus de 600 sites en métropole et outre-mer (Antilles, Guyane, La Réunion, Mayotte, Saint-Pierre-et-
Miquelon…) et plus de 11 % du linéaire côtier métropolitain.
Son patrimoine est d’une richesse et d’une diversité exceptionnelle : la pointe du Raz dans le Finistère, l’abbaye de Beauport dans les côtes d’Armor, les jardins du Rayol et les étangs de Villepey dans le Var, l’île aux oiseaux et le Domaine de Certes dans le bassin d’Arcachon, le parc ornithologique du Marquenterre dans la Somme…
Les terrains du conservatoire du littoral sont inaliénables.
Ouverts au public, ils appartiennent à la collectivité nationale.
Au-delà d’une invitation au voyage, cet ouvrage est un vibrant appel au respect de la nature et des paysages.

Pour se procurer l’ouvrage :
L’Encyclopédie du littoral
Les rivages du Conservatoire

Conservatoire du littoral
Coédition Actes Sud et Conservatoire du littoral
avril 2010 / 21 x 24 / 936 pages
ISBN 978-2-7427-8968-9
Prix indicatif : 65,00 €

L’ouvrage est disponible en librairie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *