Histoire de la Botanique

LIVRE / Nouvelle édition mise à jour, complétée et améliorée de " Histoire de la botanique" de Joëlle Magnin-Gonze chez Delachaux et Niestlé.

LIVRE / Nouvelle édition mise à jour, complétée et améliorée de  » Histoire de la botanique » de Joëlle Magnin-Gonze chez Delachaux et Niestlé.

L’Histoire de la botanique présente pour la première fois en un seul volume un panorama complet et accessible du développement de la discipline, depuis l’Antiquité jusqu’à la fin du XIXe siècle. L’auteur retrace son élaboration, de Théophraste à Mendel, en passant par les travaux précurseurs de Bauhin, les principes fondateurs de Linné, les découvertes de Jussieu, de Lamarck, ou la théorie de l’évolution de Darwin. Portraits de botanistes, voyages d’explorations et découvertes scientifiques fondamentales (lois de nomenclature, classifications naturelles, découverte de la photosynthèse…) jalonnent cet ouvrage de référence richement illustré.
La chronologie placée en annexe constitue à ce jour une synthèse inédite, qui éclairera les botanistes confirmés comme les amateurs curieux.

Au sommaire :
– L’Antiquité
– Le Moyen Âge
– Les XIVe et XVe siècles
– Le XVIe siècle
– Le XVIIe siècle : 1623-1694
– La première moitié du XVIIIe siècle : 1694-1753
– La seconde moitié du XVIIIe siècle : 1753-1809
– La première moitié du XIXe siècle : 1809-1851
– La seconde moitié du XIXe siècle : 1851-1912

Spécialiste de biologie végétale, Joëlle Magnin-Gonze est conservatrice de la bibliothèque des Musée et Jardins botaniques du canton de Vaud (Suissse).

Pour se procurer l’ouvrage :
Histoire de la botanique
Joëlle Magnin-Gonze
Éditions Delachaux et Niestlé
Date de publication : 19/03/2009
Nouvelle édition mise à jour, complétée et améliorée
155 mm (largeur) x 225 mm (hauteur)
264 pages

Prix : 28,00 EUR

– Commander l’ouvrage chez la librairie La Martinière

2 commentaires

  1. Bonjour!

    Je ne l’ai pas encore lu et c’est certainement une excellente synthèse mais je sens une certaine frustration car il est regrettable que cette passionnante histoire s’arrête curieusement en 1912. Tout l’apport de la caryologie, palynologie et biologie moléculaire manque dès lors.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *