15 000 membres !

Le réseau Tela Botanica fête aujourd'hui l'inscription de son 15 000ème membre !

Le réseau Tela Botanica fête aujourd’hui l’inscription de son 15 000ème membre !
Mais qui a dit que la botanique était une science oubliée ?
La communauté des botanistes passionnés ne cesse de s’agrandir et le Réseau Tela regroupe actuellement 15 000 membres !
Toujours en mouvement, le réseau évolue avec de nouveaux adhérents et de nouveaux projets, de nouveaux désirs et de nouvelles idées. Ce réseau est le votre, ce réseau c’est vous ! Merci à vous tous pour le faire vivre ! Échangez, collaborez, apprenez et aidez nous à l’enrichir encore !

Petit retour en image sur quelques évènements

<strong>Le site internet en 2003</strong>« /><figcaption><strong>Le site internet en 2003</strong></figcaption></figure>
<p>En 2003 www.tela-botanica.org était déjà sur la toile depuis 3 ans.</p>
<figure>
                      <img src=voir la liste des espaces projets).

<strong>Le colloque «Sciences Citoyennes et Biodiversité» 22-23 octobre 2009</strong>« /><figcaption><strong>Le colloque «Sciences Citoyennes et Biodiversité» 22-23 octobre 2009</strong></figcaption></figure>
<p>Les programmes de sciences citoyennes commençaient à fleurir, Tela Botanica organisa un colloque afin d’échanger autour des enjeux des sciences citoyennes.</p>
<figure>
                      <img src=rejoignez les sur l’espace Projet

<strong>Le CEL inaugure sa gallerie, 2011</strong>« /><figcaption><strong>Le CEL inaugure sa gallerie, 2011</strong></figcaption></figure>
<p>Le Carnet en ligne (CEL) permet de lier des photos à ses observations botaniques. Une fois celles-ci transmises au site elles constituent <a href=une banque de données de photographies botaniques en licence libre CC(by-sa), permettant aux membres du réseau de visualiser les spécimens.

Que vous réserve l’avenir ?

Nous n’allons pas tout dévoiler ici mais la refonte d’eFlore est un des gros chantiers mis en oeuvre par l’équipe salariée !

Véronique Schäfer
Tela Botanica

——-
Photo d’illustration : Nate Brelsford, runrunrun on SXC.hu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *