Regards et débats sur la biodiversité : Gestion concertée des roselières

La Société Française d'Ecologie (SFE) vous propose un nouveau regard sur la biodiversité : celui de Raphaël Mathevet, chercheur en écologie au CNRS, sur la complexité de la gestion concertée d'écosystèmes apparemment simples, les roselières.

La Société Française d’Ecologie (SFE) vous propose un nouveau regard sur la biodiversité : celui de Raphaël Mathevet, chercheur en écologie au CNRS, sur la complexité de la gestion concertée d’écosystèmes apparemment simples, les roselières.

Présent sur tous les continents à l’exception de l’Antarctique, le roseau commun Phragmites australis supporte de grandes variations de conditions environnementales et se rencontre dans une grande diversité de milieux : prairies humides, marais et ceintures d’étangs doux ou saumâtres, friches agricoles. Les roselières sont des zones humides dominées par le roseau commun. On distingue classiquement les roselières linéaires localisées le long des canaux et fossés qui couvrent généralement de petites surfaces, et les massifs de roseaux dont la superficie unitaire peut dépasser plusieurs milliers d’hectares comme en Brière, en Baie de Seine ou en Camargue gardoise.

Ce regard n°20 est composite : il commence par une séquence vidéo, interview de Raphaël Mathevet extraite du DVD « Des butors et des hommes » (AMV et LPO, 2006), puis se poursuit par une transcription textuelle, adaptation et mise à jour de cette interview.

Contribuez au débat :
– Réagissez en postant vos commentaires sur le forum consacré à ce dossier. Les auteurs vous répondront et une synthèse des contributions sera ensuite ajoutée à la suite de chaque article.

En savoir plus sur les sciences participatives :
– Livret sur les programmes de sciences citoyennes, « Observons la Nature » par Tela Botanica
– Livret de l’Ifree N°2 (2011) : Sciences participatives et biodiversité – Implication du public, portée éducative et pratiques pédagogiques associées

—-
Photo d’illustration : Coupe du roseau (c) R. Mathevet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *