Projet DARABAO : retours sur les 14 jours de mission

L'association INECOBA en collaboration avec Adrian Patrut, chercheur à l'université de Babes-Bolyai en Roumanie, a organisé une mission scientifique au Sénégal du 09 au 22 juillet 2011. Retours.

L’association INECOBA en collaboration avec Adrian Patrut, chercheur à l’université de Babes-Bolyai en Roumanie, a organisé une mission scientifique au Sénégal du 09 au 22 juillet 2011. Retours.

L’équipe franco-roumaine était composée de 8 personnes dont 5 membres de l’association INECOBA. Ce projet de recherche vise à dater via la méthode du carbone 14 plusieurs baobabs remarquables du Sénégal car aucune datation n’a été réalisée à ce jour. Ce sont des sujets de grande taille et/ou historique qui ont été sélectionnés pour cette étude. Les résultats des datations permettront de déterminer l’âge des arbres sélectionnés, la structure de leur tronc, la variation de sa croissance au cours de leur cycle de vie ainsi que les corrélations possibles avec des fluctuations locales du climat et/ou des précipitations. Dans un contexte plus général, l’âge des échantillons offrira de nouvelles et intéressantes informations sur la limite d’âge du baobab africain.

L’étude de ces baobabs devrait permettre de répondre aux questions suivantes :
– Quel âge ont les baobabs étudiés, c’est à dire, sont-ils des arbres « millénaires » ou de « multi-centenaires » ?
– Les baobabs étudiés ont-ils un tronc unique ou sont-ils le résultat de plusieurs troncs de baobab ayant poussé les uns à côté des autres ?
– Peut-on corréler les variations des taux de croissance des baobabs avec des fluctuations locales de précipitations ?
– Avec les résultats obtenus, est-il possible de démontrer des périodes relativement longues de sécheresse au cours des siècles passés dans les secteurs étudiés ?

Au cours des 14 jours de mission, ce sont plus de 8 baobabs de circonférences souvent supérieures à 30 m qui ont été minutieusement étudiés et échantillonnés. Les premiers résultats sont attendus en tout début d’année 2012 et donneront lieu à plusieurs publications scientifiques.

Ce projet a reçu le soutien de la municipalité d’Aulnay-sous-Bois, du Ministère sénégalais de l’Environnement, de la Protection de la nature, des Bassins de rétentions et des Lacs artificiels, de la Direction des Parcs Nationaux et de la Direction des Eaux, Forêts et Chasse du Sénégal.

Retrouvez les photos, vidéos de la mission sur la page Facebook de l’association INECOBA : cliquer ici

Sébastien GARNAUD
Association INECOBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *