Les plantes et le feu – Actes du séminaire d’ethnobotanique de Salagon 2010

ACTES / Organisateur d'un séminaire annuel d'ethnobotanique du domaine européen, le Musée de Salagon a consacré la session de 2010 à un séminaire du 21 au 22 octobre 2010 sur le thème "Les plantes et le feu". Les Actes sont à paraître le 21 novembre 2011.

ACTES / Organisateur d’un séminaire annuel d’ethnobotanique du domaine européen, le Musée de Salagon a consacré la session de 2010 à un séminaire du 21 au 22 octobre 2010 sur le thème « Les plantes et le feu ». Les Actes sont à paraître le 21 novembre 2011.

Bien avant la domestication de feu (elle est attestée à 30 km à vol d’oiseau de Salagon, au carrefour Bléone-Durance, vers -500 000 ans ; c’est l’une de ses occurrences les plus anciennes), la flore a passé avec lui des accords bipartites : je t’offre un incendie, tu m’offres un renouveau.
Pas de savanes, pas de milieux méditerranéens (où le feu, depuis 10 000 ans au moins, est l’allié des sociétés), pas de forêts secondaires résineuses, pas de “Grande Prairie”, etc., sans la survenue régulière des flammes.

À cette alliance des plantes et du feu, qui lui est très antérieure, l’humanité va ajouter de multiples extensions.
Les plus anciennes fondent sa propre histoire. Bien d’autres accompagneront les progrès des techniques et de la pensée, l’irradiation des croyances, les représentations des dieux, l’imaginaire de la chaleur et de la lumière (terrestre et spirituelle), la perception même de la vie, jusqu’en l’au-delà.
De nos jours encore, quand il est associé à des intentions perçues comme “matérielles”, le couple végétal/feu exclut rarement la part du symbole.

On pourrait avancer que ce qui associe le feu et la plante relève d’une sorte d’évidence où la séquence de la cause aux effets irait de soi, ne poserait pas vraiment question, appellerait davantage le constat que l’interrogation.
On soutient que le thème pâtit de sa (supposée) banalité, que le seul inventaire de ce qui s’y relie dans le champ de l’ethnobotanique révèlerait des chemins de réflexion à ce jour peu suivis, voire inaperçus, et traversant l’actuel au moins autant que le passé.

Pierre Lieutaghi

——–

Pour commander l’ouvrage :
Vous avez la possibilité de les acheter par correspondance à la librairie/boutique de Salagon (bon de commande pdf)
Vous trouverez sur le site de Salagon, en sélectionnant dans le menu sur votre gauche la page librairie-boutique puis sur votre droite (dans la référence nos publications) toutes les publications du musée de Salagon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *