Abrégé de Botanique 15° édition : les familles de plantes

La 15° édition de l’Abrégé de Botanique de F. Dupont & J.-L. Guignard paraît le 8 février 2012 aux éditions Elsevier-Masson.
C’est le seul ouvrage qui présente de manière aussi condensée l’ensemble des principales familles de plantes.

Bien connu des étudiants en pharmacie, cet ouvrage, conçu à la base pour eux vise aujourd’hui à intéresser un public élargi ; en effet, cette nouvelle édition innove par :
– L’apparition de 328 photos couleurs qui remplacent avantageusement une partie des dessins sans nuire à la compacité de l’ouvrage qui compte 300 pages (contre 285 pour l’édition précédente)
– La prise en compte de familles d’importance non pharmaceutique comme les Acanthacées, les Gesnériacées…
– L’actualisation de la classification par les dernières classifications (APG3), qui a nécessité plusieurs modifications dans l’ordre de présentation des familles.
La nouvelle présentation, beaucoup plus attrayante, d’une botanique systématique maintenant modernisée, devrait intéresser le plus grand nombre de botanistes ou d’amateurs de plantes.

————-

pas de alt pour cette image, soz

pas de alt pour cette image, soz

pas de alt pour cette image, soz

pas de alt pour cette image, soz

2 commentaires

  1. Un abrégé est sans doute bien, mais est-ce qu’il y a, en préparation, un précis ? Je pense à une réactualisation du Précis de Botanique, tome 2, de Gaussen, Leroy et Ozenda, 1982, Masson, un livre que j’adore. TOUTES les familles d’angiospermes y sont traitées, mais il faudrait les reclasser selon APG3. Si un tel bouquin sortait, je l’achèterait tout de suite, quel que soit le prix.

    1. Merci de ce message très intéressant! je viens de téléphoner à Jean-Louis Guignard à ce sujet. Ce qui est étonnant, c’est que son avis sur ce précis de Botanique de Gaussen, Leroy et Ozenda n’est pas très favorable. C’est vrai qu’il manque un livre condensé sur l’ensemble des 500 familles mais le Heywood avec ses gravures en couleurs sera peut être actualisé APG3, il faut l’espérer, car le livre de Michel Botineau est aussi monumental que son prix, 300 euros!
      En attendant, les 300 pages de l’abrégé comblent un vide…et sont illustrées de photos, moins précises mais plus vivantes..
      Meilleures salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *