Enquête participative 2012 : la Fritillaire pintade en Loire-Atlantique

La LPO Loire-Atlantique et l'ensemble du réseau associatif naturaliste propose de mars à avril 2012, une enquête de science participative destinée au grand public et ciblant l'étude de la Fritillaire. Les résultats permettront d'améliorer nos connaissances de cette espèce emblématique du département.

La LPO Loire-Atlantique et l’ensemble du réseau associatif naturaliste propose de mars à avril 2012, une enquête de science participative destinée au grand public et ciblant l’étude de la Fritillaire. Les résultats permettront d’améliorer nos connaissances de cette espèce emblématique du département.
La Fritillaire (Fritillaria meleagris), parfois appelée « Gogane » ou « OEuf de pintade » est une tulipe sauvage typique des zones humides dont elle indique le caractère permanent (non semée ou retournée). De floraison très précoce (mars et avril) et particulièrement éclatante, avec ses clochettes violines, elle se révèle être un très bon indicateur de la valeur floristique potentielle d’une prairie. Elle se développe aussi très souvent dans des prairies qui ont un intérêt pour une espèce de faune rare ou menacée, comme le Râle des genêts ou le Tarier des prés.
Ces espèces sont un enjeu majeur pour la région Pays de la Loire et c’est pourquoi, la LPO Anjou a lancé la première enquête en 2007. Depuis 2008, la LPO Loire-Atlantique a souhaité également s’engager avec le Groupe Naturaliste de Loire-Atlantique et Bretagne vivante pour contribuer à cet effort d’inventaire. On dénombre depuis, un peu moins de 2 000 000 de pieds de Fritillaires répartis sur 4 032 ha et 542 stations en Loire-Atlantique (Dortel F., Boureau A., 2010)[[Dortel F., Boureau A., La Fritillaire en Loire-Atlantique, Bilan des recherches effectuées en 2008, 2009 et 2010, LPO44, 2010]]. Ces résultats nous encouragent à relancer l’enquête cette année afin de poursuivre l’acquisition de nouvelles observations. La prospection organisée permettra d’établir aussi bien une répartition actualisée de son aire de distribution, qu’une connaissance précise des effectifs de l’espèce ainsi que l’identification des menaces de son habitat. (Abandon de zones prairiales, mises en culture, drainage, pâturage précoce, etc.).
A terme, les stations pourraient être suivies dans le temps pour observer leur évolution afin d’agir plus efficacement dans des propositions de stratégies de conservation. Cette approche de connaissance, de suivi et de protection de la flore est la mission principale du Conservatoire botanique et c’est pourquoi, l’antenne des Pays de la Loire soutient la réalisation de cet inventaire. Toutes les informations recueillies seront ainsi communiquées au Conservatoire botanique.
pas de alt pour cette image, soz

Comment procéder ?

Du 15/03 au 30/04/2012, Il vous suffit, lors de vos promenades, de remplir la fiche ci-jointe (une fiche par station) et de la renvoyer à l’adresse suivante, tout en joignant soit une photocopie de la carte IGN (1/25 000ème)[[ces cartes peuvent aussi être récupérées sur www.geoportail.fr soit les coordonnées géographiques (Longitude, latitude / Lambert93) afin d’indiquer précisément les secteurs que vous avez inventoriés et les stations que vous avez découvertes (et ce, même si vous n’avez vu aucune Fritillaire : il est tout aussi important de savoir où elle ne pousse pas que de savoir où elle pousse !).

Le travail des années antérieures, réalisé par le réseau associatif naturaliste a déjà permis de prospecter de nombreuses zones dans le département. Pour cette année 2012, la LPO Loire-Atlantique, en concertation avec le Conservatoire botanique a pré-sélectionné six zones qui n’avaient pas été prospectés jusqu’à présent pouvant potentiellement accueillir la Fritillaire. Vous trouverez en annexe le détail cartographique de chacune des stations ainsi que de nombreuses informations.
pas de alt pour cette image, soz
—————
Photos d’illustration : Franck Latraube

  1. J’ai localisé l’an dernier une station enclavée en zone maraîchère : lisière de peupleraie. Je pense qu’elles sont toujours là ces fritillaires ! Je peux très précisément indiquer l’endroit avec des coordonnées géographiques. Merci donc de m’indiquer votre mail pour ce faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *