Membres Relais : Une rencontre enrichissante dans les Pyrénées-Atlantiques

Retour sur la première rencontre/atelier Tela Botanica dans les Pyrénées-Atlantique qui a réuni un petit groupe d'intéressés telabotanistes. Objectif de cette rencontre : créer un groupe de botanistes dans le 64 à travers le réseau Tela Botanica et organiser des sorties en commun. Rencontre initiée par Florent Beck, 1er Membre Relais Naturaliste dans les Pyrénées-Atlantiques.

Retour sur la première rencontre/atelier Tela Botanica dans les Pyrénées-Atlantique qui a réuni un petit groupe d’intéressés telabotanistes. Objectif de cette rencontre : créer un groupe de botanistes dans le 64 à travers le réseau Tela Botanica et organiser des sorties en commun. Rencontre initiée par Florent Beck, 1er Membre Relais Naturaliste dans les Pyrénées-Atlantiques.

Jeudi 20 septembre 2012 à 14h, Dany, Manu, Alain, Marc, Christine et moi même Florent étions « enfermés dans les vieux murs de la Mairie de Navarrenx » afin de tenir nos « premiers palabres ». J’espère qu’on sera plus débrouillards pour les autres fois car il faisait très beau dehors.
Enfin pas de quoi rendre le bilan triste : pour le reste nous sommes plutôt satisfaits de la rencontre et des idées mises en place

Un premier tour de table

Nous avons donc commencé par un tour de table pour nous présenter les uns aux autres, connaître nos parcours et nos envies.
Ça a donné lieu à pas mal d’échanges. Nous avons la chance d’avoir Dany et Alain qui semblent bien connaître la région des gaves et les vallées pyrénéennes et se sont proposés pour nous guider lors de sorties dans leurs secteurs.

Au programme printemps 2013

Les « saligas » : c’est à dire les ripisylves des gaves dont Alain nous a venté la fraîcheur et la splendeur.
Les falaises calcaires de Moulle-de-Jaout : sans doute moins frais mais certainement non moins resplendissantes. Dany a promis de nous les faire visiter ; les falaises et tous les alentours de Louvie-Juzon.
Fougères rares du Baigura (montagne dont je suis le voisin direct) : Marc, très renseigné, nous proposait quant à lui de partir à la leur recherche
Les « graminées » de Capbreton : voici un deuxième groupe réputé « difficile » qui promet de nous donner un peu de fil à retordre, et je l’espère, beaucoup de jolies ballades et de bons moment à partager.

pas de alt pour cette image, soz pas de alt pour cette image, soz

Bromus erectus Huds. par Liliane PESSOTTO sur Tela Botanica, Licence CC (by-sa) (à gauche)
Traversée des fougères au Mont Baïgura par EchappéesBelles sur FlickR, Licence CC (by-sa)(à droite)

Au programme Automne-Hiver 2012

Mais force est de constater que l’automne arrive à grand pas. Point encore de sortie fonge programmée – l’envie ne manque pourtant sûrement pas (?) – mais l’appréhension de la saison froide et donc la prévision de propositions adaptées : pour l’hiver (dès novembre) nous prévoyons donc de réaliser quelques ateliers :

pas de alt pour cette image, soz A sign in the snow de mjio sur FlickR, Licence CC (by-sa)

Découverte et utilisation des outils Tela-Botanica (Carnet en Ligne, eFlore, IdentiPlante) : il nous faudra trouver une salle éventuellement si le nombre de participant devaient être trop élevés, sinon pour des « petits groupes » (2-3 personnes, max), on pourrait faire cela chez l’un ou chez l’autre.
Découverte ou révision des Poaceae : nous avons eu l’occasion cette après-midi d’expliquer que les Poaceae sont moins difficiles qu’elles n’y paraissent, à condition de leur dédié un peu de temps et d’apprendre le vocabulaire qui leur est propre et qui nous permet de les décrire et de les comprendre. Atelier à destination de tous, surtout des débutants : il s’agira de donner des clés pour appréhender cette famille difficile, pas d’un examen avec reconnaissance notée à la fin 😉
Découverte ou révision des Cyperaceae (Carex, Souchets, Scirpes, Choins et autres faux joncs) : même idée que pour les Poaceae
Sortie « ligneux en hiver reconnaissance par l’écorce et les bourgeons » : l’idée serait de trouver une zone avec le plus possible d’espèces ligneuses présentes, à voir donc…
Après-midi débat : « Les plantes « invasives » ne sont-elles que de viles immigrées sans papier ? » : à prévoir quand la pluie et le vent nous pousseront vers les salons de thé, les coins près des cheminées et les chocolats chauds, histoire de philosopher tranquillement sur les plantes, les étiquettes que nous humains, leurs attribuons et la place qu’elles occupent dans « notre » monde… ce sera un peu le devoir à la maison : je propose que chacun prépare et réfléchisse au sujet auparavant, se documente, puis que nous discutions de nos découvertes tous ensemble, éventuellement même présenter aux autres ce que nous aurons investigué.

À loisir et selon la demande, des ateliers pourraient être organiser pour étudier certains groupes a priori difficile, tels que les Apiaceae (Ombellifères), les Bryophytes (mousses et hépatiques), etc. Le cas échéant, peut-être même plutôt en été.

Le nouveau groupe Tela Botanica 64

pas de alt pour cette image, soz
Illustration de justfordream sur FlickR, modifiée par Audrey Tocco, Licence CC (by-sa)

Pour parler du groupe et de son mode de fonctionnement, je souhaiterais (encore) rappeler à tous que je ne suis qu’un Membre Relais et rien de plus : je peux organiser, dynamiser, faire en sorte de favoriser l’échange, mais je ne serai pas un « guide » et encore moins un « chef » (quelle horreur).

Nous nous sommes accordé cette après-midi sur un système participatif : chacun propose et répond qui veut. Pas d’obligation, pas de programme figé, vous êtes libres de participer quand vous le souhaitez, comme vous le souhaitez, une fois dans l’année ou bien à chaque rencontre. Vous pouvez proposez autant de sorties que le coeur vous en dit. Le groupe répondra, seulement une personne ou tout le monde : aucune importance. Si vous n’êtes que deux et bien vous serez deux à en profiter et personnellement, je trouve ça toujours plus agréable que d’herboriser en solitaire.

De plus, il n’est pas impossible de proposer plusieurs fois le même thème, afin que ceux qui sont indisponibles sur une date puissent se rattraper sur une autre, je pense notamment à l’atelier « outils Tela-Botanica ». Ça veut donc dire qu’il ne faudra pas trop se stresser non plus pour « trouver une date qui convienne à tout le monde » : c’est déjà très bien si la date convient à 2 ou à 3 personnes. Faites une photo, un petit résumé, montrez aux autres ce qu’ils ont loupé : la prochaine fois ils s’arrangeront pour ne plus être absents 😉

D’un autre côté, cela vaudra certainement le coup d’organiser de temps en temps des sorties plus préparées, éventuellement avec du repérage en amont par l’une ou l’un d’entre nous, bref une sortie à laquelle ce serait sympa d’avoir le plus de participant(-s, -es) possible, et pour laquelle on se donnera la peine de « trouver une date ».

Notre groupe, c’est donc surtout l’occasion de rendre « réel » et vivant un réseau « virtuel » qui n’avait pas beaucoup plus de substance que les limbes dans lesquels il a fait son nid. Il s’agit de prendre conscience que nous ne sommes pas qu’une somme d’individus isolés, mais qu’il y a effectivement « un groupe » : à nous de le construire. Chacun d’entre nous est responsable de sa brique 🙂

Conclure autour d’un verre

Nous avons fini la rencontre « officielle » vers 17h, échangé quelques références bibliographiques, regarder quelques flores que j’avais apporté, puis nous sommes allé prendre un verre ensemble, histoire de finir tranquillement, sous les ormes de la place, cette première rencontre.

Alors la prochaine fois, c’est promis, on verra des plantes !

Florent Beck
Membre Relais Naturaliste Tela Botanica

Post Scriptum :

– Il n’y a donc pas de lieu précis ni définitif pour les rencontres : ça dépendra chaque fois des propositions faites.
– Chacun est libre de rejoindre nos activités, pour cela, merci de prendre contact avec Florent, Membre Relais Naturaliste : beckflorent@gmail.com ou 05.59.37.00.93
Vive la botanique, vive Tela Botanica 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *