Jardins de France

Jardins de France est la revue de la Société Nationale d'Horticulture de France (SNHF) et de ses sociétés adhérentes. Mais ce journal, très documenté et bien illustré s'adresse en fait à tous les amateurs des plantes et des jardins.

Jardins de France est la revue de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF) et de ses sociétés adhérentes. Mais ce journal, très documenté et bien illustré s’adresse en fait à tous les amateurs des plantes et des jardins.

Retrouvez tous les 2 mois un nouveau sujet d’actualité. Ce mois ci la revue à a son sommaire :

Bulbeuses ornementales, de la discrétion au spectaculaire
Edito : l’homme et les  » géophytes « , par Noëlle Dorion
Des plantes venues du monde entier, par Daniel Lejeune
Le virus le plus coûteux de l’histoire, par Daniel Lejeune
La diversité biologique conditionne les pratiques, par Marcel Le Nard
Une production mondiale indépendante des origines géographiques, par Marcel Le Nard
Des fleurs toute l’année, c’est possible, par Noëlle Dorion
L’aventure du Dahlia du Mexique au jardin, par Noëlle Dorion
Bulb’Argence, des bulbes méditerranéens pleins d’avenir, par Jean-François Coffin
Anémones et Renoncules, de l’Inra aux professionnels, par Jacques Meynet
Alstroemères, une sélection toujours à la pointe, par Jean-Pierre Turc
Du bulbe à la fleur, conseils pour réussir, par Jean-François Coffin
Les plantes bulbeuses et rhizomateuses, des valeurs sûres pour le fleurissement des villes et des villages, par Gilles Carcassès

La revue est disponible sous format électronique à un prix très abordable : 2 mois pour 5 € – accès pendant 6 mois : 10 € – accès pendant 1 an : 15 €. Une bonne idée de cadeau pour Noël !

Voir le site de la revue : http://www.jardinsdefrance.org/ et celui de la SNHF : http://www.snhf.org/

Extraits

Bulbeuses ornementales, de la discrétion au spectaculaire

Leurs floraisons enchantent nos sous-bois à la sortie de l’hiver (perce-neige, ficaires…) ou au printemps (muguet), elles surgissent sous les névés au tout début de l’été (crocus), ou embellissent nos jardins au printemps (narcisse, tulipe) et en été (glaïeul, lis, dahlia…). Ces plantes pérennes ont des caractéristiques de développement bien particulières. Si nous les appelons un peu facilement « bulbeuses ornementales », la botanique les nomme géophytes, indiquant ainsi que ces plantes passent leur mauvaise saison, bien cachées sous la terre, prêtes à croître et à fleurir grâce aux réserves qu’elles ont accumulées dans leurs bases de feuilles ou leurs écailles (bulbes), dans les racines, ou dans les tiges (cormus, rhizomes, tubercules…).

Dans ce nouveau dossier de Jardins de France, des spécialistes vous dévoilent la complexité de ce type de développement ainsi que sa diversité. Ils vous permettent ainsi de mieux comprendre pourquoi tel ou tel dans les jardins fleurissent au printemps ou en été ou encore « se repose » en été ou en hiver. Ils vous permettent du même coup de mieux appréhender les conseils pratiques qui accompagnent ce dossier. Bien qu’au fil du temps quelques géophytes ornementaux cultivés par l’homme aient disparu, la liste de ceux qui restent est encore longue. Lire la suite

Les chênes de l’arboretum de Mulhouse

En 1993 le Service des espaces verts de Mulhouse se voit confié 10 ha de terres agricoles sur les 85 acquis par la ville pour protéger les puits de captage d’eau potable des pesticides, herbicides et autres engrais chimiques.

Un arboretum y est planté avec des essences de provenances diverses (Amérique du Nord, Est de l’Europe, Extrême-Orient) afin d’étudier le comportement des différents sujets vis-à-vis du climat (type continental), de la pluviométrie (577 mm par an en moyenne) et de la pédologie (sol limoneux). Cette expérience doit permettre de sélectionner les éléments les plus intéressants pour les espaces verts de la ville. Le genre Quercus inclus dans la famille des fagacées comprend près de 600 espèces à travers le monde… Lire la suite

Daniel Mathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *