Programme de soutien à la plantation d’arbres en agroforesterie

La multifonctionnalité de l'arbre têtard et son adaptation aux contextes et besoins des agriculteurs fait de lui un réel atout pour l'agriculture d'aujourd'hui et de demain. De ce constat est née l'ambition de monter un projet d'ampleur nationale, et de promouvoir la diversité des pratiques agroforestières, qui permettent de construire une agriculture durable et productive.

La multifonctionnalité de l’arbre têtard et son adaptation aux contextes et besoins des agriculteurs fait de lui un réel atout pour l’agriculture d’aujourd’hui et de demain. De ce constat est née l’ambition de monter un projet d’ampleur nationale, et de promouvoir la diversité des pratiques agroforestières, qui permettent de construire une agriculture durable et productive.

L’agroforesterie telle qu’elle est aujourd’hui développée tend à revaloriser tous les éléments et ressources de l’exploitation agricole – souvent invisibles – et à améliorer les techniques pour augmenter le potentiel de production sur une même surface. Toutes les formes arborées sont valorisées. Parmi elles, l’arbre têtard, forme traditionnelle de conduite des arbres résultant d’une gestion intensive, est une ressource formidable capable de produire une diversité de produits (bois d’œuvre, bois énergie, bois fertilité, fourrage), tout en fournissant des services agro-écologiques: habitat pour des cortèges faunistiques et floristiques, stockage et épuration des eaux, outil paysager…

La réappropriation et la valorisation des biens et services des arbres champêtres constituent l’un des défis majeurs que nos sociétés doivent relever et la trogne en est l’expression la plus performante. A lui seul l’arbre têtard peut satisfaire des objectifs et besoins combinés des acteurs des territoires et couvrir des besoins à la fois agronomiques, économiques, écologiques et paysagers.

Le projet vise à contribuer à plusieurs objectifs :

– préserver les qualités environnementales du territoire grâce à l’agroforesterie,
– mobiliser les acteurs sociétaux dans une démarche commune,
– développer de nouveaux potentiels économiques,
– contribuer à la lutte contre le changement climatique.

Le lancement de ce projet prévoit la plantation de 75 hectares répartis sur l’ensemble du territoire français. L’objectif est de soutenir des projets agroforestiers de plusieurs producteurs français afin de soutenir et promouvoir le développement durable de leurs exploitations.

Lire la suite sur le site de l’Association Française d’Agroforesterie

Daniel Mathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *