Bref retour sur le colloque OPTIMA 2013, Palerme (Sicile, Italie) du 9 au 15 septembre

Le colloque OPTIMA (Organization for the Phyto-Taxononic Investigation of Mediterranean Area) tient séance tous les trois ans dans un pays différent. Le précédent a eu lieu à Antalya en Turquie, celui de 2013 à l'Orto botanico de Palerme en Sicile.

Le colloque OPTIMA (Organization for the Phyto-Taxononic Investigation of Mediterranean Area) tient séance tous les trois ans dans un pays différent. Le précédent a eu lieu à Antalya en Turquie, celui de 2013 à l’Orto botanico de Palerme en Sicile.

Cet important colloque sur la flore méditerranéenne a rassemblé plus de 180 participants des pays méditerranéens avec une participation importante de pays non riverains comme le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche… Il s’est déroulé dans le superbe jardin botanique de Palerme que nous avons pu visiter à loisir ainsi que l’herbier de l’Université qui héberge la collection remarquable de plantes de Werner GREUTER.

L’executive Council 2007-2013 d’OPTIMA est composé d’une dizaine de personnes dont Francesco RAIMONDO (Italie), Georgia KAMARI (Grèce), Werner GREUTER (Suisse, Italie), Gianniantonio DOMINA (Italie), Mohammed FENNANE (Maroc), Vernon HEYWOOD (UK), Daniel JEANMONOD (Suisse), Uzi PLITMANN (Israël), Benito VALDES (Espagne), Olja VASIC (Serbie). Ce comité a modifié sa composition à l’issue du colloque et c’est Gianniantonio DOMINA qui en assure désormais le secrétariat général. La prochaine assemblée se réunira en 2016 à Beyrouth au Liban.

Les exposés sont faits en anglais (pour la majorité), mais également en français, les deux langues officielles d‘OPTIMA. Seize symposiums ont rassemblé 80 communications orales présentées dans deux salles en parallèle et 61 posters ont été exposés touchant à de nombreux thèmes : taxonomie, phylogénie, conservation, informatique et bases de données… Il n’est donc pas question d’en faire un résumé, ce serait trop long !

Mentionnons cependant les exposés de la « délégation » française :
– Sylvia LOCHON-MENSEAU, James MOLINA (CBNMed de Porquerolles) : aires protégées et législation : le cas de la France dans le contexte euroméditerranéen
– Sarah BRUNEL (European and Mediterranean Plant Protection Organisation) : Conservation actions and legal instruments : the case study of invasives alien plants
– Errol VELA (UM2/AMAP, Montpellier) : état des lieux et perspectives de recherches sur la flore méditerranéenne d’Algérie et de Tunisie
– Daniel MATHIEU (Tela Botanica) : eFAN : a free electronic database on flora of North Africa (voir le résumé dans le texte joint)
– Régine VIGNE-LEBBE & al. (LIS/UPMC) : Handling descriptive data : Xper2 and Xper3
– Jean Pierre REDURON : Recent advances in the Daucus carota complex in France
– Gwenael Le BRAS (MNHN, Sonnerat) : The mass digitisation at Paris national herbarium, implication and prospects of a new broadly available tool.
– Michel CAMBORNAC (fondation Yves-Rocher Institut de France) : the Yves Rocher Foundation actions for conservation of nature and supports to botany.
A noter également l’exposé de Mohammed FENNANE (Institut scientifique de Rabat) : Horizons des recherches floristiques au Maroc.

Ce colloque qui rassemble un grand nombre de botanistes est une belle occasion de faire des rencontres dans le cadre euro-méditerrannéen.

L’OPTIMA trois publications : Newsletter OPTIMA, FLORA MEDITERRANEA (articles scientifiques) et BOCCONEA (monographies et synthèses en supplément à Flora mediterranea) auxquelles on peut s’abonner auprès du secrétariat de l’OPTIMA, Via Lincoln 2/A, I-90133 Palermo, Italy secr@optima-bot.org. Son site Web : http://www.optima-bot.org

Daniel MATHIEU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *