Il était une forêt

Le film "Il était une forêt" de Luc Jacquet avec Francis Hallé que nous vous avions présenté le 19 septembre[[Voir l'article : [www.tela-botanica.org/actu/article5874.html->https://www.tela-botanica.org/actu/article5874.html] ]] est sorti en salle le 13 novembre dernier.

Le film « Il était une forêt » de Luc Jacquet avec Francis Hallé que nous vous avions présenté le 19 septembre[[Voir l’article : www.tela-botanica.org/actu/article5874.html est sorti en salle le 13 novembre dernier.

A la découverte d’Il était une forêt

pas de alt pour cette image, soz
Autour de ce film l’équipe de Wild-Touch a développé un magnifique site web immersif permettant de sensibiliser à la protection des forêts primaires.

A travers cette expérience web immersive, plongez dans une expédition au cœur des forêts primaires des tropiques. Sur les traces de l’équipe du film Il était une forêt, partez à la découverte de cet univers incroyable et apprenez à en déceler les codes. 

L’expédition commence par votre arrivée en forêt tropicale. D’étape en étape, de vos premiers pas dans le sous-bois jusqu’aux plus hautes branches de la canopée, vous allez pouvoir observer, grimper et apprendre le monde complexe et fascinant des forêts primaires.
pas de alt pour cette image, soz
Au terme de votre expédition, vous pourrez devenir ambassadeur des forêts primaires pour participer, à votre tour, à la défense de cet écosystème. Accédez ainsi de façon exclusive à des rendez-vous avec l’équipe de Wild-Touch et bénéficiez de nombreux privilèges.
Bon voyage !

>> Découvrez le site web www.iletaituneforet-expedition.org

Des vidéos pédagogiques et fiches associées

Devenez incollable sur les forêts tropicales ! En famille, en classe ou chez vous, ces vidéos pour tous permettent de comprendre le milieu de la forêt.

Episode 01 : Présentation Francis Hallé from Wild-Touch on Vimeo.

Wild-Touch a suivi le botaniste Francis Hallé en forêt tropicale. L’occasion de se faire expliquer ce qu’étaient les forêts tropicales, la canopée, le sous-bois, le mimétisme, le parasitisme, la communication entre les plantes, la reproduction des plantes …

>> Accédez aux 14 vidéos et fiches pédagogiques téléchargeables : vimeo.com/channels/wildtoucheducation.

Apprendre en jouant
Jamais un jeu ne vous aura donné un aussi beau pouvoir : Devenez l’architecte d’une forêt primaire.pas de alt pour cette image, soz
Pour gagner la partie, soyez le meilleur stratège : votre forêt devra être la plus grande et la moins dégradée par l’homme.
Et surtout, n’oubliez pas que la faune et la flore doivent toujours être en équilibre…
A partir de 7 ans.
Plus d’informations sur le site de Paille Editions.

Au fait, avez vous vu le film « Il était une forêt » ? A la rédaction de Tela nous n’avons pas encore eu le temps.. dîtes nous ce que vous en avez pensé via l’espace commentaire ci-dessous !

6 commentaires

  1. Moi:Images splendides, explications simples et accessibles par tous, je n’ai pas vu passer la séance! j’aimerai bien que tout nous soit expliqué de la même manière. j’adore les animaux. Mon mari:On a bien aimé, la réalisation très bien faite, la recomposition de la forêt est très bien faite. Le sujet par lui-même a déjà été traité plusieurs fois, mais pas de cette manière.

  2. Extrêmement déçue… Je connais des ouvrages de Hallé; beaucoup d’estime pour lui. Mais je n’ai RIEN appris… Sur Internet, j’ai vu que Hallé voulait faire un film « sensuel ».. c’st son choix. En effet, photos superbes (même si images dans le parc des Dombes).

    mais Hallé: occupe tout l’écran; bien trop narcissique à mon goût!
    Où est-on? On ignore les lieux de tournage(il faut aller sur Internet pour le savoir).
    Enfin, pas mal de gens ont interprété ainsi: c’est en dessinant qu’il a tout compris…

    1. bonjour
      moi aussi très déçue , je me suis ennuyée certes il y a de belles images mais c’est creux et vain ,je ne comprends pas l’engouement des critiques pour ce film ? sentiment de culpabilité vis a vis de la nature?

    2. Ce film est un formidable message d’espoir. Francis Hallé s’expose pour bien mieux faire passer SON message ! Ce message ne peut pas être anonyme … Comme l’est celui des acteurs de cette destruction des forêts tropicales!! C’est bien l’anonymat; c’est confortable pour critiquer l’œuvre de toute une vie.
      C’est vrai qu’il est extrêmement difficile de mettre en scène un arbre, mais sa majesté parle pour lui, même si certains n’ont pas capté la bonne longueur d’onde !
      Si vous n’avez pas saisie l’émotion de ces images c’est que vous ne comprenez pas la vie ; c’est bien dommage!
      Mais c’est aussi désespérant pour notre avenir.

  3. Spécial, particulier, peu didactique, mais poétique, entrainant, enthousiasmant.
    On aime, à la suite de Francis Hallé, découvrir l’altérité du Végétal, toujours ouvert, offert à nos yeux,même sur les trottoirs de nos rues .
    Observation, émerveillement, découverte de la vie végétale, dont nous sommes complètement dépendants, et qui nous relie au monde minéral, dont elle même dépend.
    Francis Hallé nous entraine à découvrir notre relation à la Vie. Merci Francis Hallé.

  4. Beau film grand public donc la vocation n’est certainement pas d’être un cours magistral de botanique tropicale. Il y a d’autres « outils » pour ça et si nos contemporains pouvaient déjà intégrer ce qu’il y a dans le film….
    Belles images aussi (le Cinéma sert aussi à cela !) : les travellings ascensionnels en longs plan-séquences sont à couper le souffle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *