Les noms des fleurs trouvés par la méthode simple

Une version en ligne de cette petite flore de G. Bonnier !

Une version en ligne de cette petite flore de G. Bonnier !
Les noms des fleurs trouvés par la méthode simple : cette petite flore a été conçue par G. Bonnier vers 1920 pour les élèves de collège, les amateurs ou débutants ne disposant d’aucune connaissance en botanique.

Elle permet de déterminer par clés le nom d’environ 670 plantes parmi les plus répandues en France, plaines de Suisse et Belgique.
À la différence de la simple comparaison de la plante avec un recueil de photographies, ce que font d’ordinaire les amateurs débutants, la méthode par clés est scientifique. Pour cet ouvrage G. Bonnier a réussi à formuler les questions en se basant sur des caractères morphologiques simples à observer et en n’utilisant aucun terme spécialisé. Le cheminement est également assez tolérant vis à vis des erreurs.
Le débutant n’est ainsi pas rebuté, et chemin faisant il est amené à comprendre ce qui distingue une espèce, et acquiert des notions de botanique.

La version en ligne réalisée par l’auteur comporte toutes les fonctionnalités et illustrations de l’ouvrage original. Les renvois du livre (vers une page, un paragraphe, un retour, une planche, la Flore complète) sont devenus des liens hypertexte. Les 64 planches en couleurs sont incluses.

Les diverses tables en fin d’ouvrage comportent elles aussi, pour chaque entrée, un lien vers la description de la plante.
Il a été ajouté, sur les conseils et avec l’aide de membres du réseau, une table de correspondance entre les noms en usage du temps de G. Bonnier et les noms actuellement admis.

>> Accéder à la version en ligne

Jean-Pierre Budin

5 commentaires

  1. « La version en ligne réalisée par l’auteur comporte toutes les fonctionnalités… »

    Wikipédia :
    « Gaston Eugène Marie Bonnier est un botaniste français, né le 9 avril 1853 à Paris et mort le 30 décembre 1922 »

    1. Merci MC, je suis très heureux que vous ayez trouvé cela utile. Pour l’anecdote, j’ai utilisé cette petite flore, version papier bien sûr, en 1949. J’étais en 6ème, je faisais mon premier herbier. Cordialement jean-pierre@budin.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *