Etude floristique et structurale de quelques forêts matures de PACA

A télécharger / Comparaison avec des forêts ordinaires.

A télécharger / Comparaison avec des forêts ordinaires.
Étude réalisée par le CRPF-PACA pour fournir des références aux gestionnaires, dans le but d’améliorer la « naturalité » des peuplements forestiers.

Étude floristique et structurale de quelques forêts matures de
Provence-Alpes-Côte d’Azur. Comparaison avec des forêts « ordinaires »
.
Rapport rédigé par Louis AMANDIER, ingénieur forêt & environnement du CRPF-PACA. Avril 2013

Sommaire simplifié:
Première partie : objectifs, matériel et méthodes
Pourquoi une telle demande du CRPF pour étudier les vieilles forêts ?
Quelques définitions
Des forêts particulièrement difficiles à trouver dans la région
Description globale de l’échantillonnage des vieilles forêts étudiées par le CRPF
Caractéristiques de l’échantillonnage
Une méthode de relevé originale
Le traitement des données récoltées
Les placettes sont replacées dans un cadre phyto-dynamique régional

Deuxième partie : Caractériser les vieilles forêts et les comparer aux forêts du réseau « Sylvipaca »
Le compartiment « peuplement forestier »
Analyse des paramètres dendrométriques
Le compartiment « régénération forestière »
Inventaire de la régénération
Le compartiment « bois mort »
Caractérisation des vieilles forêts
Le compartiment « flore et végétation »
Examen de l’hétérogénéité de la structure floristique
Le compartiment « botanique »
Composition floristique des vieilles forêts

Troisième partie : Synthèses et recommandations pratiques
Synthèse de observations
Recommandations pratiques à l’attention
des gestionnaires forestiers
Conclusion

Ce document (PDF, 109 pages, 27 Mo) peut-être téléchargé via ce lien dropbox

1 commentaire

  1. Bonjour, j’aimerai télécharger le lien vers le document pdf afin d’avoir accès à la partie composition floristique des vieilles forêts notamment, mais le lien dropbox ne fonctionne pas. Est-il possible d’avoir le document par un autre moyen ? Merci beaucoup.
    Eléonore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *