Être naturaliste dans la Normandie d’aujourd’hui (ARGIOPE n°82)

REVUE/ n°82 de l'ARGIOPE

REVUE/ n°82 de l’ARGIOPE

Il y a un an, l’association Manche Nature avait lancé l’enquête « Vous avez dit naturaliste ? », à l’initiative d’Alain Rongier. Il s’agissait d’en savoir plus sur les naturalistes de Normandie, leur motivations, l’origine de leur intérêt pour la nature etc etc… En quelques semaines, le nombre de participants avait atteint 124 naturalistes, entre 20 et 89 ans, de toute la Normandie et de quelques autres participants ayant tous ou presque des attaches diverses avec la Normandie.
Au printemps 2013, Alain Rongier avait dressé un premier bilan, âge et origine des participants etc., mais sans analyser encore les différentes réponses.

Les résultats complets de l’enquête sont maintenant disponibles dans un numéro spécial de l’Argiope intitulé « Etre naturaliste dans la Normandie d’aujourd’hui », 104 pages pour tout savoir sur Homo sapiens subsp. naturalisticus var. normannensis.
Il faut savoir qu’il s’agit probablement d’une enquête inédite même au niveau national, pour la première fois nous apprenons qui sont ces personnes qui se passionnent pour l’observation de la faune et de la flore, pourquoi, comment, quels sont les plaisirs qu’ils tirent de cette activité, qu’est-ce qui ou quel évènement a pu déclencher cette irrésistible envie d’en savoir plus sur tel animal, telle plante, tel champignon, de participer aux atlas et enquêtes.

Pour en savoir plus, pour commander le numéro de l’ARGIOPE, à voir ici :
http://manche.nature.free.fr/spip.php?article415

Juste un élément étonnant tiré de l’enquête, dans la rubrique « les regrets liés à l’activité naturaliste ». Un particpant regrette le temps où il a pu se balader tout simplement dans la nature, sans analyser constamment tout ce qu’il entend et voit, sans être « condamné » à tout identifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *