Nénuphar rare dérobé à Kew gardens : Scotland Yard enquête

Scotland Yard a lancé un appel à témoin lundi après le vol dans les serres des Kew Gardens, les jardins botaniques royaux, à Londres, d'un spécimen rare de Nymphaea thermarum, le plus petit nénuphar dans le monde, disparu à l'état sauvage.

Scotland Yard a lancé un appel à témoin lundi après le vol dans les serres des Kew Gardens, les jardins botaniques royaux, à Londres, d’un spécimen rare de Nymphaea thermarum, le plus petit nénuphar dans le monde, disparu à l’état sauvage.

La police a précisé dans un communiqué que la plante naine avait été dérobée entre 8 h 30 et 14 h 55 dans une serre qui porte le nom de l’héritier du trône, le prince Charles, le 9 janvier dernier. De son côté, Richard Barley, directeur du département horticole des immenses jardins royaux situés dans le sud-ouest de la capitale, a accusé « un coup au moral » au sein du personnel. « Nous prenons très au sérieux le vol de plantes inestimables faisant partie de nos collections », a-t-il souligné.

Nymphaea thermarum, encore appelé « nénuphar pygmée du Rwanda », a la taille d’une pièce de 1 euro. Il a pour particularité de pousser dans la vase, plutôt que dans l’eau.

La plante aquatique a été découverte (…)
– Voir la suite de l’article sur le site du Monde.fr

—————
Photo d’Illustration : Nymphaea alba L., Thierry Pernot, Flora Data, Licence CC-by-SA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *