Un drone pour détecter et délimiter les zones humides : Une réalité imminente ?

Les drones au service de l'environnement !

Les drones au service de l’environnement !

Dans le cadre d’un projet étudiant intitulé « bassin versant et ressources en eau » mené au sein de l’école d’ingénieur AgroParisTech centre de Nancy, des étudiants ont pu, en partenariat avec la société GEOFALCO, étudier les possibilités de l’utilisation des photographies issues d’un drone dans le but de détecter et délimiter les zones humides sur trois sites d’études dans le Gard (30).
Cette mission a permis d’une part de mieux cerner les potentialités d’utilisation d’un drone dans le cadre de la détection et de la délimitation des zones humides. Cependant, l’utilité du drone a rapidement été étendue à la cartographie des habitats naturels, à la détection d’espèces végétales, à l’intégration des sorties issues de drone pour modéliser et prévoir des actions de gestions ainsi que leur suivi et leur évaluation.

Bref, la multiplicité des applications d’un drone a été brièvement testée pendant quelques semaines et nous vous proposons un petit bilan des potentialités d’un drone dans le cadre de la gestion des espaces naturels et plus précisément des milieux humides.

Auteurs :
MADROLLES Florentin *, LEFEVRE Solenne*, PILLE Lauranne*, avec la collaboration de DE PINEL DE LA TAULE Matthieu (GEOFALCO) et de DURAND Philippe (AGROPARISTECH)
* : Étudiants en dernière année d’ingénieur en Gestion des Milieux Naturels, AgroParisTech centre de Nancy

————–
Photo d’illustration : Drone Ebee utilisé par la société
GEOFALCO. Cliché : F. MADROLLES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *