Les bryophytes du Québec ont un nom en français !

La Société québécoise de bryologie publie dans ses Carnets de bryologie deux articles d'Aronde Lavoie sur les noms français des bryophytes du Québec.

La Société québécoise de bryologie publie dans ses Carnets de bryologie deux articles d’Aronde Lavoie sur les noms français des bryophytes du Québec.

Le premier article, publié en 2012, s’intéressait aux noms français des anthocérotes et des hépatiques : Lavoie, A. 2012. Les noms français des bryophytes du Québec-Labrador, Canada : anthocérotes et hépatiques. – Carnets de bryologie 2 : 1-11

Voir l’article en pdf

Le second article qui vient de paraître propose quand à lui des noms français pour toutes les mousses du Québec-Labrador : Lavoie, A. 2014. Les noms français des bryophytes du Québec-Labrador, Canada : mousses. – Carnets de bryologie 6 : 1-17

Voir l’article en pdf

Arold Lavoie propose ainsi un nom français normalisé pour chaque taxon de
bryophytes connus au Québec. Les raisons pour lesquelles le travail a été
entreprit sont expliquées. Pour faire ses propositions, l’auteur établit une
démarche qui se fonde sur des règles rationnelles formant une méthodologie
qui déborde le cadre étroit de la bryologie et qui peut être utile dans les
autres domaines de la biologie. Les articles présentent un intérêt certain
pour toutes personnes, botanistes ou non, ayant une préoccupation pour
l’usage de la langue française en science.

Les noms français de Lavoie 2012 ont été versés à Termium, le portail
linguistique du Canada. Une démarche similaire est en cours pour le second
article. Les noms proposés sont ceux retenus dans la Flore des bryophytes du
Québec-Labrador.

Jean Faubert
Rédacteur, Carnets de bryologie

Note de Tela Botanica

Cette démarche de dénomination en langue français selon un processus « normalisé avait déjà été entreprise pour la flore vasculaire du Québec par Gisèle LAMOUREUX en 2002 : LAMOUREUX, G. 2002. Noms français des plantes suivi de Pourquoi la minuscule? IN Flore printanière. Fleurbec éditeur, Saint-Henri-de-Lévis, Québec, Canada. 576 pages. Pages 16 à 25.

Plus récemment, en 2010, Miroslav M. Grandtner et Marc-Alexandre Beaulieu ont publié un article intitulé : Quelques principes de normalisation des noms botaniques français :
les arbres d’Amérique du Nord
, Éditeur : Les Presses de l’Université de Montréal, Volume 55, numéro 3, septembre 2010, p. 558-568.

Tela Botanica, pour sa part, a suivi de près ces travaux et travaille à la publication d’un « Guide de nomenclature des noms normalisés en français pour les plantes trachéophytes de France métropolitaine ». Ce guide est en cours de test sur un échantillon de 5000 taxons de la Base de données nomenclaturale de la flore de France (Benoit BOCK, Version 2 – février 2014 qui comporte au total un peu plus de 21 000 taxons, dont 20% dans les contrées limitrophes de la France)

Daniel Mathieu
Tela Botanica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *