Participez au retour d’une plante disparue sur son île !

En mai et juin 2014, le Conservatoire botanique national (CBN) de Brest lance un appel à financement participatif «Participez au retour d’une plante disparue sur son île» sur le site web Ulule. C’est une
première pour l’organisme. Il s’agit de collecter au minimum 3 800 € pour multiplier et envoyer par avion 50 plants de Cylindrocline lorencei, un arbuste qui avait disparu de l’île Maurice.

En quoi consiste l’appel à financement participatif ?

pas de alt pour cette image, sozLe compte à rebours est lancé sur le site Ulule. Le Conservatoire botanique a 50 jours pour mobiliser un maximum de personnes autour d’un projet original : agir pour préserver une plante disparue. Curieux, passionnés de plantes, intéressés par les actions du CBN… chacun peut participer en donnant 5 €, 10 €, 25 € ou plus. En contreparties, le CBN inscrira leur nom sur son site web ou leur enverra des entrées gratuites aux serres tropicales de son Jardin à Brest ou encore les accueillera lors d’une visite guidée de ses coulisses.
Les 3 800 € recherchés serviront à rapatrier 50 plants de Cylindrocline lorencei dans la pépinière Robinson du National Park Conservation Services à l’île Maurice. Il inclut la multiplication in vitro, la préparation des plants et l’expédition. Si la totalité du financement (ou plus) est collectée dans les temps, le projet sera lancé à l’automne prochain et la somme dépassée servira au sauvetage de l’une des autres plantes du programme de retour.

L’incroyable aventure du Cylindrocline lorencei

pas de alt pour cette image, sozIl y a trente ans, un botaniste qui explorait les hauteurs de l’île Maurice découvrit les derniers survivants du Cylindrocline lorencei. Il eu l’intuition de récolter quelques graines qui furent alors expédiées dans divers jardins botaniques à travers le monde. Mais aucun ne parvint à les cultiver. Pendant ce temps, les derniers plants de Cylindrocline disparaissaient dans la nature. Heureusement, le CBN avait mis en congélateur les graines récoltées. Grâce à l’utilisation des biotechnologies, il réussi dans les années 2000 à régénérer des plantes entières.
Depuis 2010, un programme de retour des plantes les plus menacées a été mis en place avec des partenaires mauriciens. Il s’agit de rapatrier 30 espèces mises en collection dans les serres brestoises. Trois envois de plantes ont déjà été réalisés. Cependant, il est nécessaire de renforcer la collection vivante sur place car le nombre d’individus doit être suffisant pour envisager une réintroduction en pleine nature. Parmi ces plantes, se trouve le Cylindrocline lorencei. C’est pour le projet de multiplication de cette espèce et l’envoi de plants à la pépinière Robinson que le CBN fait appel au grand public.

> Envie de participer ? Il suffit de s’inscrire sur Ulule et de se rendre sur la page : http://fr.ulule.com/cylindrocline

> Posez vos questions sur le projet Cylindrocline par mail à Bruno, responsable du projet : cylindrocline@cbnbrest.com

> En savoir plus sur le programme global Maurice : www.cbnbrest.fr/site/html/International/programme.html#mac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *