Les ateliers Tela Botanica au Sénégal !

C'est du 6 au 17 mai à Dakar que nous avons eu la chance de mettre en place des ateliers participatifs en partenariat avec l'association Kër Thiossane et l'herbier de l'IFAN (Institut Fondamental d'Afrique Noire).

C’est du 6 au 17 mai à Dakar que nous avons eu la chance de mettre en place des ateliers participatifs en partenariat avec l’association Kër Thiossane et l’herbier de l’IFAN (Institut Fondamental d’Afrique Noire).

Ces ateliers avaient pour objectifs de rencontrer des professionnels de la botanique afin d’échanger sur les pratiques, de les former aux outils de Tela Botanica et de mettre en place un réseau de botanistes en Afrique Tropicale. Nous avons également aménagé des temps de rencontres entre botanistes professionnels et les amateurs passionnés qui ont travaillé ensemble à travers des observations de terrains et l’utilisation des outils Web collaboratifs de Tela. Ces rencontres se sont concrétisées par la réalisation de deux sentiers botanique qui ont accueilli plus de 60  personnes le 15 et le 17 mai.

Une partie du groupe de Toubab Dialaw
Une partie du groupe de Toubab Dialaw
Une partie du groupe des ateliers de l'IFAN à Dakar
Une partie du groupe des ateliers de l’IFAN à Dakar

Consulter la liste des participants aux ateliers de Tela Botanica à Dakar.

CONTEXTE

Suite à l’invitation de Marion Louisgrand Sylla (directrice de l’association Kêr Thiossane – Dakar) à participer au festival Afropixel. Nous avons consulté les membres de notre réseau déjà présent en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale. Nous souhaitions savoir si l’adaptation de nos outils à la flore d’Afrique Tropicale représentait un intérêt pour les 449 telabotanistes de cette zone. Les telabotanistes présents en Afrique Tropicale nous ont répondu positivement. Ainsi, avec l’appui de l’Organisation internationale de la Francophonie et du Conservatoire et Jardin Botaniques de Genève nous avons adapté nos outils à cette flore.

– Si vous souhaitez plus détails concernant ces développements vous pouvez consulter la page dédiée à ce projet : http://www.tela-botanica.org/page:projet_Afrique_Tropicale

 
CE QUE NOUS AVONS FAIT

Les ateliers se sont déroulés en deux phases. La première était une phase de relevés de terrain en brousse dans la zone de Toubab Dialaw et dans la réserve de Popenguine. Cette phase à été ponctuée par la venue d’un Tradipraticiens (Frère Eli – Hôpital Keur Massar) et d’un étudiants en Ethnobotanique (Moussa Diallo – Hôpital Keur Massar) qui nous ont transmis des savoirs sur les plantes médicinales locales les plus utilisées. Cette première phase s’est conclue par l’installation d’un sentier botanique dans le jardin du Théâtre de l’Engouement, une sortie en brousse ouverte au grand public encadrée par des professionnels de la botanique (Mathieu Gueye – Conservateur de l’herbier de l’IFAN, Paulin Koura – Conservateur de l’herbier de Ouagadougou, Samuel Dieme – Directeur de la réserve Naturelle de Popenguine) et enfin un débat très intéressant sur le partage des savoirs traditionnels avec comme intervenant Lionel Maurel (juriste spécialiste des licences libres) a eu lieu.

 

Un des panneaux du sentier de Toubab Dialaw
Un des panneaux du sentier de Toubab Dialaw
Sortie lors de la journée de réstitution des ateliers à Toubab Dialaw
Sortie lors de la journée de réstitution des ateliers à Toubab Dialaw

La deuxième phase a consistée à la réalisation d’ateliers de formations aux outils de Tela Botanica dans les locaux de l’herbier de l’IFAN à Dakar pendant 7 jours (environ 11 personnes étudiants et professionnels ont été formés et son dès à présent des relais du réseau Tela Botanica). Nous avons également mis en place un sentier Botanique dans la ville de Dakar dans le quartier Sicap Liberté 2. Ce sentier temporaire avait pour vocation de faire découvrir une partie de la végétation présente dans la ville de Dakar et de sensibiliser le grand public à l’intérêt de la présence de cette végétation en ville. Le sentier s’achevait au niveau du jardin de « Résistance » mis en place dans le cadre du festival Afropixel par l’association Kër Thiossane. L’artiste qui a crée ce jardin est Emmanuelle Louisgrand.

– Pour en savoir plus ce concept très original de jardin vous pouvez consulter ce site : http://www.ker-thiossane.org/spip.php?article7
_

En parallèle Samantha Bazan (Stagiaire en Master 2 Biologie Végétale Tropicale) a collecté des échantillons pendant la phase de terrain et à constitué 30 parts d’herbier. Elle a également mené des entretiens ethnobotaniques  avec des médecins traditionnels et nous a aidé dans toutes les étapes de ce projet (son mémoire sera bientôt disponible sur notre site nous vous tiendrons au courant).
_

 Voici les premières planches numérisées pour le référentiel d’Afrique Tropicale :

 
CE QUE NOUS AVONS VU

Nous avons réalisé des observations dans trois milieux différents :
– Une brousse dégradée par l’exploitation agricole ;
– Une brousse incluse dans une réserve naturelle qui est la réserve de Popenguine ;
– Un milieu urbain.

Les participants ont réalisé plus de 200 observations botaniques que nous avons mises en ligne avec le groupe pendant les ateliers.

 
Voici la cartes des observations réalisées pendant les ateliers :

 

En parallèle de ces ateliers Céline Pirat à mis en place des ateliers du même type en Côte d’Ivoire. Son article sera bientôt en ligne et vous pourrez découvrir ces actions qui ont permis de renforcer le réseau des telabotanistes d’Afrique Tropicale.

– Vous pouvez visualiser ici toutes les observations réalisées en Afrique Tropicale : http://www.tela-botanica.org/appli:identiplante?masque.type=tous&page=1&pas=12&masque.referentiel=apd

 
UN RESEAU POUR LA SCIENCE

La base de données que les telabotanistes viennent d’initier en Afrique Tropicale est une base unique en son genre. Elle regroupe des observations, des cartes, des images et des informations complémentaires sur les plantes d’Afrique Tropicale en licence CC BY SA. Cette licence est primordiale pour que ces données soient utilisées par le maximum de personnes que ce soit des chercheurs, des gestionnaires, des professionnels de l’éducation ou même des amateurs passionnés.
Un grand nombre de projets ont émergés de ces rencontres et nous espérons que ce réseau va grandir et apporter une contribution importante au monde de la botanique en Afrique Tropicale.

– Si vous souhaitez participer inscrivez-vous sur notre espace projet dédié :
http://www.tela-botanica.org/page:liste_projets?id_projet=126

Jennifer Carré
———————————–

Photographies :

Mathias Chouet – Licence CC BY SA

Jennifer Carré – Licence CC BY SA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *