Le recensement des herbiers de France : un nouvel enjeu pour la connaissance

Mieux connaître les collections publiques et privées d’herbier à l’échelle nationale et rendre ces informations disponibles, telle
est la mission qui a été assignée – dans le cadre du projet ANR
eReColNat – à l’association Tela Botanica depuis 2013.
Dans son numéro 156 de novembre-décembre 2014, la lettre de l’OCIM (Office de coopération et d’information muséales) nous éclaire sur les dispositifs de médiation innovants (voir le sommaire en ligne).
Parmi les articles présentés, Louise Boulangeat, salariée de l’association Tela Botanica, propose une contribution qui rappelle la méthodologie suivie pour ce recensement, les objectifs poursuivis et souligne l’intérêt de la démarche.

Introduction
Dans plusieurs régions de France, des recensements de collections d’herbiers ont eu lieu ces dernières années. Ainsi, entre 2008 et 2011, une enquête a été menée en Languedoc-Roussillon afin de dénicher les herbiers de la région. L’étude a répertorié plus de 70 lieux différents : des institutions publiques telles que des universités, musées, archives, mais aussi dans des bibliothèques, collèges, lycées. Ce travail a permis d’informer les propriétaires sur l’importance de ces herbiers, la façon de les conserver, et de répertorier les personnes à contacter pour toutes précisions complémentaires concernant la conservation et la gestion de leurs herbiers.

Afin d’étendre cette connaissance des herbiers au niveau national, l’association Tela Botanica a pour mission, dans le cadre du projet ANR eReColNat, de faire le lien entre toutes les études déjà menées et de lancer des dynamiques régionales afin de rassembler sur la plateforme CoEL (Collections En Ligne) toutes les métadonnées sur le recensement des herbiers de France : un nouvel enjeu pour la connaissance herbiers.
Pour cela, elle a élaboré une méthodologie et
réalisé une fiche d’expertise des herbiers qui permettent de suivre un protocole homogène pour chaque nouvelle étude régionale. Les résultats de ces expertises sont ensuite publiés sur l’outil Internet CoEL. Ils sont aussi envoyés à la base de données internationale de l’Index Herbariorum.

Lire la suite dans l’article en téléchargement ci-dessous (1,5 Mo)

pas de alt pour cette image, soz
> Consulter les collections – via une cartographie
> Consulter les collections – via un moteur de recherche
> Signaler votre herbier

Office de Coopération et d’Information Muséales
36, rue Chabot Charny
21000 DIJON
Tél : 03 80 58 98 50
ocim[at]u-bourgogne.fr
www.ocim.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *