Données d’observations de PhotoFlora sur eFlore

Les données d’observations de Photoflora, base de données de photos de plantes essentiellement de la flore
européenne, enrichissent les cartes d’observation d’eFlore.

Photoflora est connue pour sa base de données photographiques en ligne. Mais Photoflora possède aussi une base d’observations élaborées par divers botanistes de plus de 600 000 données. Ces derniers ont décidé de rendre publiques ces données que vous pouvez voir dès à présent sur les cartes d’observations d’eFlore France métropolitaine. En espérant qu’elles puissent contribuer à la connaissance de la répartition des espèces.

pas de alt pour cette image, soz

Carte d’observations de Impatiens glandulifera Royle

4 commentaires

  1. Tant qu’on ne sait pas quelle est la référence de détermination suivie pour la photo (en supposant qu’il y en ait une…), la démarche manque de crédibilité. Cela risque d’entrainer des erreurs en chaine. Il m’est régulièrement arrivé de faire fonctionner le bouton « signaler une erreur » pour signaler que les caractères discriminants ne correspondent pas à ceux indiqués dans Flora Europaea par exemple, et le problème persiste.

    1. Donner la référence de l’ouvrage de détermination ne résout pas tous les problèmes, car il faudrait en plus que l’observateur indique, parmi ceux indiqués dans cet ouvrage, quels caractères il a pu observé, qui dépendent de la phénologie de la plante et du temps que ce botaniste avait à disposition pour observer cette plante. Les photos peuvent être un bon document pour vérifier l’identification, à condition qu’elles montrent les organes nécessaires à l’identification. Ces photos peuvent être complétée (pour les plantes non protégées ni menacées de disparition) d’une récolte mise en herbier. L’essentiel, à mon avis, c’est de documenter l’information, surtout quand il s’agit de plantes difficiles à identifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *