Hommage à Céline Pirat

Nous avons la tristesse de vous annoncer la disparition prématurée de Céline Pirat.

Nous avons la tristesse de vous annoncer la disparition prématurée de Céline Pirat.
Céline était passionnée par les molécules que renferment les plantes et par la flore africaine de manière générale. Diplômée d’un Doctorat en Chimie Thérapeutique réalisé au sein de la faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de Lille, sa curiosité et sa passion pour les plantes la pousse à compléter ses connaissances et à suivre une formation en Ethnobotanique Appliquée où elle se spécialise dans le domaine des plantes médicinales.

pas de alt pour cette image, soz

Elle intègre l’association Tela Botanica en 2012 et participe au programme international Global Plants Initiative au sein de l’herbier de Montpellier (MPU). Ce programme a permis de constituer la plus grande des bases de données relatives aux spécimens d’herbiers de grandes valeurs, afin de regrouper et mettre à disposition des botanistes les données historiques jusqu’ici dispersées entre les herbiers de par le monde. Au-delà de son engagement dans son travail, Céline était une personne active et sa passion pour l’Afrique la pousse à s’impliquer auprès de différentes associations africaines (Daba Cultura France 66 (centre petite enfance), Yelemani (fruits séchés au Burkina), École Sans Frontières 66, Africatala (danse)).
Ses compétences dans le domaine de la botanique et son engagement associatif lui ont permis de développer un large réseau de connaissances, socle important dans le projet Flore d’Afrique Tropicale qu’elle a créé en 2014.

pas de alt pour cette image, soz Nous poursuivrons son travail dans le projet « Flore d’Afrique Tropicale » afin d’honorer son implication et sa passion. Un sentier botanique qui sera inauguré le 18 septembre à Ouagadougou portera son nom afin que son engagement pour la botanique ne soit jamais oublié.

Céline était une collègue de travail absolument passionnante nous sommes fiers d’avoir eu la chance de travailler à ses côtés. C’était une fabuleuse personne, une amie extraordinaire. Nous pensons à sa famille et nous leur adressons toutes nos condoléances.

Une des plantes préférées de Céline était le Moringa, car pour elle la culture de cet arbre pouvait apporter beaucoup pour les gens en Afrique de l’Ouest. Selon elle : « avec le Moringa on peut tout faire ». Nous vous invitons à découvrir cette espèce, avec une description faite par Céline : cliquez ici

Nous vous invitons également à découvrir ses derniers travaux avec l’école « Les élus » de Ouagadougou :
www.tela-botanica.org/actu/article6893.html

Jennifer et toute l’équipe de Tela Botanica

En tant que président de Tela Botanica, j’ai eu l’occasion de rencontrer Céline très souvent à l’herbier de Montpellier dans lequel elle travaillait avec ses collègues du projet Global Plants Initiative.

Partie pour l’Afrique à la fin de son contrat, elle nous enthousiasmait avec sa passion pour l’Afrique et ce fut un bonheur pour nous de la retrouver cette année sur le projet « Flore d’Afrique tropicale ».

Sa disparition accidentelle me touche beaucoup, perdant tout à la fois une jeune femme dynamique et compétente mais aussi une amie. Son sourire restera toujours présent dans nos souvenirs.

Daniel Mathieu

17 commentaires

    1. COMPAORE Souley. c’est avec un profond regret que j’ai appris le décès prématuré de cette dame avec qui j’ai un peu collaboré. je garde en Céline PIRAT, une dame déterminée, sympatique, gentille et expérimentée. Que son âme repose en paix.

  1. Nous avions échangé à distance avec Céline depuis Dakar, en effet avec passion et détermination pour partager et faire avancer la botanique en Afrique. Toute l’équipe de Kër Thiossane au Sénégal s’associe à Télébotanica et à ses proches pour faire face à cette triste disparition.
    Que Céline repose en paix.

    Kër Thiossane

  2. Je rends hommage à Céline Pirat qui a suivi également le DU d’ethnobotanique appliquée à Lille en septembre 2010.

    Elle avait réalisé en 2011 un beau mémoire intitulé « Voyage autour des plantes médicinales du Burkina-Faso ».

    J’ai une photo du groupe avec Céline, prise lors de la sortie en forêt de Marchiennes en septembre 2010. Je peux l’envoyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *