Enquête participative Lichens forestiers d’Auvergne et du Massif-Central: c’est parti!

Une forte mobilisation des réseaux d'acteurs

Une forte mobilisation des réseaux d’acteurs
En août, nous vous annoncions le lancement d’une enquête participative sur les lichens forestiers d’Auvergne et du Massif-Central. Relayée notamment par Tela Botanica, cette opération est déjà une réussite puisqu’elle a déjà permis la mobilisation de 150 personnes qui se sont inscrites pour participer à cette initiative. De par sa portée géographique, cette opération est une « première » en France. Naturalistes, forestiers, gestionnaires d’espaces naturels, étudiants, agents de l’État et de Collectivités, simples citoyens amoureux de la nature, cette opération va pouvoir s’appuyer sur un réseau d’observateurs répartis sur l’ensemble du territoire du Massif-Central.

Des sessions de formations organisées sur le terrain auxquelles plus de la moitié des observateurs ont participé

Présentation d'échantillons de lichens corticoles lors des sessions de formation (photo : Marine Piana - CBNMC)
Présentation d’échantillons de lichens corticoles lors des sessions de formation (photo : Marine Piana – CBNMC)

Entre le 22 et le 29 septembre, trois sessions de formations ont été organisées pour permettre aux participants à l’enquête de mieux connaître la lichénofonge, les espèces « cibles » de l’enquête et le protocole d’observation. Ces sessions ont mobilisé près de 90 personnes.

Et maintenant …

L’enquête est donc officiellement lancée et durera une année complète. Les participants sont invités à faire remonter leurs données d’observations via l’outil de saisie disponible sur le site internet de l’enquête. Un comité scientifique et technique constitué de représentants de l’association française de lichénologie, de la société mycologique et botanique du Livradois-Forez, de l’Office national des forêts, du conservatoire botanique national du Massif-Central et de la DREAL Auvergne fera le lien avec les participants pour la validation des données et pour répondre aux questions sur l’enquête et les espèces. Une lettre d’information périodique de l’enquête sera adressée tous les mois aux personnes inscrites. Les personnes ayant concrètement participé à l’enquête seront naturellement destinataires de l’ensemble des synthèses qui seront ensuite publiées.

Pour les retardataires, il est encore possible de participer en renseignant le formulaire d’inscription dédié à l’enquête.

Lichen pulmonaire (Lobaria pulmonaria) : l'une des sept espèces de l'enquête (photo : DREAL Auvergne)
Lichen pulmonaire (Lobaria pulmonaria) : l’une des sept espèces de l’enquête (photo : DREAL Auvergne)

En fonction de la demande, une nouvelle session de formation pourra être organisée au printemps 2016. L’enquête (recueil, exploitation et valorisation des données) durera toute l’année 2016.

Un grand merci aux différents partenaires!

Les animateurs de l’enquête remercient vivement l’ensemble des partenaires du projet, à savoir: Ministère de l’écologie,
du développement durable et de l’énergie (DREAL Auvergne), Museum national d’Histoires naturelles (équipe du service du patrimoine naturel), Conservatoire botanique national du Massif-Central, Office national des forêts, Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt (DRAAF Auvergne), Association française de lichénologie, Société botanique et mycologique du Livradois-Forez, ATMO Auvergne et Air Lorraine. Ils adressent également leurs plus vifs remerciements à Messieurs Christian HURTADO (AFL/SMBLF), Marcel PEYROCHE (AFL/SMBLF), Thomas DARNIS (ONF), Madame Maéva JARDIN (DREAL Auvergne) ainsi qu’au directeur et à toute l’équipe du Conservatoire botanique national du Massif-Central pour avoir participé à l’organisation et à l’animation des trois sessions de présentation et de formation à l’enquête.

David HAPPE & Sylvain MARSY, chargés de missions à la DREAL Auvergne & animateurs de l’enquête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *