Décès du Professeur Jacques Lambinon (1936-2015)

C'est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Jacques Lambinon ce 14 novembre 2015.

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Jacques Lambinon ce 14 novembre 2015.
Professeur honoraire à l’Université de Liège (Belgique) et membre de l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, Jacques Lambinon était notamment la cheville ouvrière de la « Nouvelle flore de la Belgique, du Grand-Duché de Luxembourg, du nord de la France et des régions voisines », dont la 6e édition a été publiée en 2012.

Régine FABRI

———

Professeur honoraire de botanique à l’Université de Liège il était un spécialiste reconnu de la taxonomie des plantes vasculaires d’Europe occidentale et du bassin méditerranéen.
Membre émérite de l’Académie Royale de Belgique, grand Officier de la Couronne et de l’Ordre de Léopold, il était l’éditeur en chef et le coordonnateur de la « Nouvelle Flore de la Belgique, du G-D de Luxembourg, du Nord de la France et des régions voisines » (éditée par le Jardin botanique national de Belgique).

Il était également chargé de la direction de l’herbarium (Plantes vasculaires) de l’Université de Liège, secrétaire de rédaction de « Lejeunia, Revue de Botanique » et secrétaire de la Société pour l’Echange des Plantes vasculaires de l’Europe et du Bassin méditerranéen.

Correspondant (depuis 1983) du comité éditorial Med-Checklist (Genève & Berlin) il était membre de nombreux comités scientifiques comme celui de la Flore de Corse ou du Conservatoire botanique national de Bailleul où il a activement accompagné le développement des référentiels et des inventaires floristiques et contribué à la définition de la stratégie conservatoire pour la flore du CBN.
Encore un grand botaniste qui s’éteint…

Benoit BOCK
Secrétaire de la SBCO

  1. « Le Plat pays a toujours fait preuve d’une efficacité et d’un dynamisme exemplaires dans l’étude de la botanique ; la Flore belge ou la Flore bleue comme on avait coutume de l’appeler, aura été, pour nous, notre étoile du Nord… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *