Gui est là ? Le retour !

La superbe [opération "Gui est là ?" du CBN de Bailleul->http://www.guiestla.org] revient ! Alors surtout, si vous croisez du Gui, en région Nord - Pas de Calais, prenez 2 minutes et signalez le, ils ont besoin de vous !

La superbe opération « Gui est là ? » du CBN de Bailleul revient ! Alors surtout, si vous croisez du Gui, en région Nord – Pas de Calais, prenez 2 minutes et signalez le, ils ont besoin de vous !

Le Conservatoire botanique national de Bailleul n’a pas fini de faire parler de lui. Cette année, il revient sur le devant de la scène avec son nouvel opus : « Gui est là ? Le retour ».
Du 22 novembre 2015 au 31 mars 2016 en Nord – Pas de Calais

Porté par le succès de sa première édition en 2014/2015 (2000 observations, plus de 250 contributeurs, 20 000 boules de gui, et 300 communes concernées), le Conservatoire a décidé de réitérer l’opération. Car, nous en sommes persuadés, nous pouvons encore faire mieux. Nous ? Vous !

Mais qu’on ne s’y méprenne pas. L’objectif n’est pas de battre un record. Le besoin est bien réel. Certes, nous avons déjà recueilli beaucoup de données mais cela reste insuffisant. L’Avesnois et le Boulonnais ont confirmé leur rôle de bastion régional, certaines communes sur lesquelles le Gui avait été recensé il y a quelques dizaines d’années n’ont pas été confirmées, d’autres sont apparues…
De toute évidence, l’inventaire est encore lacunaire et de nombreuses vieilles observations méritent d’être réactualisées.

Il est peut-être passé au travers de la première campagne de saisie.
Il est peut-être ici, dans votre commune, où il n’a pour l’instant jamais été recensé.
Il est peut-être là, au pas de la porte, sur le vieux peuplier du parc voisin…

Vous l’avez compris, nous avons BESOIN DE VOUS !
Les moyens pour arriver à vos fins sont nombreux : une balade digestive, un footing dominical, une promenade en vélo ou même une véritable traque ciblée. Cherchez-le !

Le Gui n’a pas changé ses habitudes ! Peupliers, pommiers, aubépines et saules sont toujours ses adresses favorites. Néanmoins, on l’a déjà surpris sur du bouleau, des sorbiers, des robiniers…et même un charme ! On dit même dans les milieux autorisés que certains chênes l’hébergeraient…
Alors ouvrez l’œil, et dites-nous tout sur www.guiestla.org!

pas de alt pour cette image, soz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *