Les noms français des genres de Monocotylédones (sauf Poacées) de France métropolitaine

La démarche d'une nomenclature française officielle des plantes se poursuit !

La démarche d’une nomenclature française officielle des plantes se poursuit !
Voici un document reprenant tout le travail effectué jusqu’ici (par David Mercier, avec la collaboration et relecture de divers autres membres du réseau Tela Botanica) sur les noms de genres français (Aracées, Amaryllidacées et Cypéracées), auquel s’ajoutent les autres familles de Monocotylédones (excepté la grande famille des Poacées, en cours de préparation). Le reste de la flore vasculaire de France Métropolitaine suivra dans les prochains mois.

Ce travail est proposé pour relecture au fur et à mesure de sa production, et vous êtes ainsi invités à laisser d’ores et déjà des remarques et commentaires sous cet article, l’objectif étant d’aboutir à un document de bien commun (qui sera ainsi accessible sur le site de Tela Botanica de façon permanente) permettant à tout un chacun de nommer les plantes d’une façon accessible (sans passer par les noms scientifiques internationaux, vulgairement appelés noms latins, qui sont souvent difficiles à orthographier, à prononcer et à retenir). Lors d’une sortie botanique, on parle en effet plus volontiers de Scirpes que de Bolboschoenus et de Schoenoplectus, y compris souvent entre spécialistes. Surtout que ces noms scientifiques changent en fonction des découvertes scientifiques, tandis que l’un des objectif pour ces noms français est de présenter une plus grande stabilité.

> Télécharger ce document (pdf)

Les choix réalisés pour définir cette nomenclature française suivent les principes et recommandations du Guide de nomenclature des noms normalisés en français pour les plantes Trachéophytes de France métropolitaine (Mathieu et al. 2015)

Bibliographie :
– Mathieu D. et al., 2015. – Guide de nomenclature des noms normalisés en français pour les plantes Trachéophytes de France métropolitaine. Code NFN Version 2.4 – novembre 2014. – J. Bot. Soc. Bot. France 70, 1-5 : 57-61.

———————–
Image d’illustration : Lilium bulbiferum L., Valjouffrey, France (38) par Jean-Landry NICOLAS, licence CC-by-sa, illustration Flora Data

2 commentaires

  1. Dans les familles déjà travaillées, vous remarquerez encore un changement : le nom français Arum-bananier pour le genre Lysichiton. C’est un nom d’usage très peu répandu mais déjà existant, préférable à Lanterne-d’eau qui avait été proposé dans la version précédente sur la base du nom anglais swamp lantern. En outre, cette plante fait bien partie de la famille de l’Arum, et ce nom y fait référence. qu’en pensez-vous ?

    A noter que Lysichite est un nom français écarté, pour cause d’orthographe et prononciation un peu trop complexes.

    N’hésitez pas à laisser vos commentaires ici, si vous voyez d’autres choses à améliorer à ce travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *