Connaissances des végétaux en Nouvelle-France et histoire de la botanique

Nos amis de l'association Flora Quebeca nous font part de la publication d'un article paru dans la revue Histoire Québec sur la connaissance des végétaux de la "Nouvelle France" à l'époque de Jacques Cartier (1491-1557).

Nos amis de l’association Flora Quebeca nous font part de la publication d’un article paru dans la revue Histoire Québec sur la connaissance des végétaux de la « Nouvelle France » à l’époque de Jacques Cartier (1491-1557).

Cet article de 6 pages rédigé par deux botanistes et un historien (Alain Asselin, Jacques Cayouette et Jacques Mathieu) nous montre l’évolution de la botanique que l’on peut qualifier d’antique vers la botanique moderne, entre 1540 et 1760.

Cette révolution dans la façon d’aborder les plantes, de façon médicale vers des disciplines plus spécialisées comme la classification,la nomenclature, la morphologie, la physiologie, l’agronomie, la foresterie… repose essentiellement sur six innovations :

1. Les jardins botaniques et la botanique universitaire

2. Les herbiers de plantes séchées

3. Les publications botaniques et leurs illustrations améliorées

4. Le sexe chez les plantes

5. La chimie, la pharmacie et la médecine se séparent de la
botanique traditionnelle et contribuent à l’évolution des sciences botaniques

6. Les sociétés et les publications savantes

Vous pouvez lire cet article en téléchargement ci-dessous.

Daniel MATHIEU

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *