Les botanistes cherchent le soleil… par terre !

La semaine passée, la [page mission Hélianthème à feuille de Lédum->http://www.tela-botanica.org/mission/helianthemumledifolium/] vous a permis d'apprendre à le reconnaître, mais saurez-vous retenir son nom ?

La semaine passée, la page mission Hélianthème à feuille de Lédum vous a permis d’apprendre à le reconnaître, mais saurez-vous retenir son nom ?

La semaine passée vous avez pu découvrir la nouvelle mission flore en Languedoc Roussillon. En avril, l’Hélianthème à feuille de Lédum est de sortie et nous avons besoin de vous pour l’observer. Pour participer rendez-vous sur la page de la mission. Vous y trouverez toutes les informations pour apprendre à reconnaître cette plante et des outils pour transmettre vos observations.

Aujourd’hui je vous propose de vous pencher sur son nom : Helianthemum ledifolium.

H.ledifolium J.C.Maure
H.ledifolium J.C.Maure

Loin de moi, la prétention de vouloir vous faire un cours d’étymologie, j’avais tout de même envie de vous parler un peu des noms des plantes et de leurs mémorisations. On entend quelquefois des botanistes en herbes dire qu’il est difficile de retenir les noms des plantes, d’autant plus, s’ils sont en latin. Je le conçois tout à fait puisque je suis aussi passé par là! Cependant, je tiens à essayer de vous convaincre que ce n’est pas parce qu’il est, a priori, difficile de s’y retrouver dans les noms latins, qu’il n’y a pas quelques astuces pour retenir facilement les noms des plantes.

Aux grands maux/mots les grands moyens, allons voir du côté de l’étymologie et de la mnémotechnique. Encore des mots difficiles, pourtant simples à utiliser. La mnémotechnie, c’est quand vous vous souvenez d’un mot, d’un concept, d’une chose grâce à des associations d’idées que vous vous créez.

Quand vous vous intéressez aux plantes, même si vous ne vous intéressez pas en premier lieu à leurs noms, il est rare que vous restiez insensible à leurs images. Et c’est bien là ce qui nous intéresse. Si vous êtes capable de retenir l’image d’une plante et donc quelques unes de ces caractéristiques principales, cela pourra vous aider à retenir son nom, surtout si vous l’associez à des mots similaires.

H.ledifolium L.Roubaudi
H.ledifolium L.Roubaudi

Dans la mythologie grecque, Helios était la personnification du soleil. Si, si, souvenez vous de vos cours de sixième.

Anthos signifie la fleur et vous l’avez déjà tous utilisé dans le nom de plante Chrysanthème (La fleur d’or).

On peut donc se dire qu’en cherchant l’Helianthemum ledifolium vous chercherez un peu de soleil dans une fleur en ce mois d’avril.

Son épithète maintenant : Ledifolium se traduit par « à feuille de Lédum ». Vous ne savez pas ce qu’est un Lédum, pas de soucis, on reviendra sur ce sujet la semaine prochaine.

Helianthemum n’est pas le seul genre qui fait référence au soleil. Vous connaissez sans doute l’Immortelle (Helichrysum stoechas (L.) Moench). Son nom de genre Helichrysum vient du grec helios « soleil » et chrusos « or », allusion à la couleur des capitules, d’après Coste. La vue de cette jolie plante aux capitules dorés vous aidera à retenir son nom d’Helichrysum.

Helichrysum_stoechas_bdtf x_par_Louis-Kenzo_CAHIER
Helichrysum_stoechas_bdtf x_par_Louis-Kenzo_CAHIER

Toutes les plantes faisant référence au soleil n’ont pas pour autant des fleurs jaunes. Peut-être, connaissez vous Heliotropium europaeum L.

Si je vous dis qu’elle donne la direction du soleil ? … non, non, vous confondez, les Héliotrope n’ont pas de fleur couleur soleil. Ce sont de leurs feuilles que les Héliotrope tireraient leurs noms. Ces dernières suivraient l’évolution du soleil pendant la journée.

Heliotropium_europaeum_L. _bdtfx_par_Augustin_ROCHE
Heliotropium_europaeum_L. _bdtfx_par_Augustin_ROCHE

Le Tournesol auquel vous avez pensé juste avant s’appelle Helianthus annuus L. et son nom de genre, vous l’aurez compris, fait référence à la couleur du capitule.

Helianthus_annuus_L._bdtf x_par_Madeleine_SARRAN
Helianthus_annuus_L._bdtf x_par_Madeleine_SARRAN

Tout cela pour vous dire que retenir le nom d’une plante peut être facile si vous associez son nom à une de ses caractéristiques et à des mots ou noms qui ressemblent.

Donc si vous croisez, lors d’une prochaine sortie botanique, Helianthemum ledifolium et que vous n’arrivez plus à donner son nom à vos collègues, rappelez-vous de la mythologie grecque, d’Helios qui part sur son char, tous les matins, traverser le ciel. Rappelez vous de sa fleur « anthos » qui rayonne. Et rappelez vous des feuilles de lédum (on en parle la semaine prochaine).

Et n’oubliez pas de transmettre vos données d’observations pour l’Hélianthème à feuille de Lédum (tout comme pour les précédentes missions qui sont toujours actives).

Helianthemum_ledifolium_L ._Mill._bdtfx_par_Mathieu_MENA ND
Helianthemum_ledifolium_L ._Mill._bdtfx_par_Mathieu_MENA ND

Pierre

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *