Pierre Quézel (1926-2015) et ses recherches sur les forêts méditerranéennes

Pierre Quézel (1926-2015) était sans conteste l’un des plus
grands connaisseurs de la flore et de la végétation méditerranéennes. Frédéric Médail, qui fut son élève
mais aussi son ami, dresse dans cet article un bilan synthétique des activités scientifiques
de Pierre Quézel.

Une oeuvre scientifique immense, entre Méditerranée et Sahara

Pierre Quézel-Ambrunaz est né le 9 septembre 1926 dans les
Cévennes méridionales, au Vigan (Gard). Fils unique d’une famille originaire
de Savoie, son père tapissier possédait un magasin de meubles,
et sa mère est décédée dans son enfance. Son père l’a ensuite envoyé en
internat chez les Jésuites à Montpellier, à l’École libre Saint-François
Régis où il a passé la majeure partie de sa scolarité, de la sixième à la
première, mais il effectua sa terminale au lycée de Nîmes où il passa
son bac en septembre 1944.
En introduction de sa Notice sur les titres et travaux scientifiques il
évoque son cheminement scientifique initial : « Passionné très tôt par
les Sciences Naturelles, et tout spécialement par la Botanique, j’ai eu le
privilège, dès la fin de mes études secondaires de trouver à Montpellier,
aussi bien à la Faculté des Sciences auprès de M. le Professeur
Emberger, qu’à la Faculté de Médecine auprès de M. le Professeur
Harant, une bienveillante compréhension et des encouragements qui ont
certainement déterminé ma carrière scientifique » (QUÉZEL, 1958 : p. 10)…

Vous pouvez lire l’intégralité de cet article de Frédéric MEDAIL dans la revue « Forêt méditerranéenne », qui a bien voulu nous autoriser à le publier également dans nos actualités. Nous les en remercions vivement et vous invitons à soutenir cette revue de qualité éditée par L’association de la forêt et des espaces naturels forestiers méditerranéens.

Daniel Mathieu
Tela Botanica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *