La ville comme un terrain de jeu botanique ?

Avec Sauvages de ma rue, Vigie-Nature nous propose de changer notre point de vue de la rue !
«Les rues seraient des terrains de jeu botaniques. Parfois, au lieu de regarder ses pieds, on chercherait les plantes sauvages. La ville deviendrait un immense plateau de jeu avec des rues dont la flore est difficile à déterminer, moyennement difficile, facile…»

pas de alt pour cette image, soz

Sauvages de ma rue

Le programme de sciences participatives Sauvages de ma rue entièrement consacré à l’observation des plantes urbaines sauvages a été co-fondé en 2011 par Tela Botanica et le Muséum national d’Histoire naturelle. Il fait partie du programme de sciences participatives du MNHN, Vigie-Nature.

Tela Botanica anime ce projet pédagogique et scientifique qui fournit des données à Nathalie Machon, référente scientifique du programme, et son équipe (laboratoire CESCO MNHN).

pas de alt pour cette image, soz

Les rues seraient des terrains de jeu botaniques !

L’article «La ville comme un terrain de jeu botanique» rédigé par Lisa Garnier, en charge du blog Vigie-Nature*, parle de l’initiative Sauvages de ma rue à Nantes, de quelques espèces phares du programme, des prochains évènements Sauvages de ma rue mais aussi du MOOC Botanique «apprendre à reconnaître les plantes-initiation» à venir !
N’hésitez pas à aller y jeter un coup d’œil et faites des rues vos nouveaux terrains de jeu !

Pour lire cet article c’est ici: pas de alt pour cette image, soz

*Vigie-Nature tisse des liens entre leurs observatoires et invite l’internaute dans le monde des sciences participatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *