Pépinière FLORIDÉE’O : sauvegarde du patrimoine végétal du massif armoricain

Financement participatif / Une pépinière de plantes sauvages à proximité de Rennes.

Financement participatif / Une pépinière de plantes sauvages à proximité de Rennes.
La pépinière FLORIDÉE’O a une activité unique en France : préserver le patrimoine végétal du massif armoricain! Elle est au coeur de la transition écologique et s’investit notamment dans la recherche de processus novateurs de dépollution et de recyclage des eaux en utilisant exclusivement des plantes locales.

Il s’agit d’une pépinière de plantes sauvages située à Bruz, à proximité de Rennes, membre de l’UPGE et qui réalise actuellement une campagne de financement participatif, qui se termine le 4 JUIN, et qui fédère de nombreuses personnes à travers tout le pays.

Cette action concerne directement la sauvegarde du patrimoine végétal ainsi que les propriétés écologiques et les utilisations innovantes des plantes sauvages. Floridée’o a déjà obtenu le soutien du Conservatoire du Littoral et de la MCE à Rennes et du département d’Ille & Vilaine.

Découvrez le projet en détail sur le lien suivant :
http://fr.ulule.com/florideeo/

Votre soutien nous serait très précieux, à partir de 5€ nous vous proposons des contreparties originales, pleines de couleurs, de saveurs et de savoirs !

Site web de Floridée’o: http://pepiniereflorideeo.wix.com/florideeo

Facebook de Floridée’o: https://www.facebook.com/Florid%C3%A9eo-576653715821506/

Nicolas BRUNEAUX
pour L’Équipe de FLORIDÉE’O
florideeo.pepiniere@gmail.com

2 commentaires

  1. Dans « le catalogue » situé dans le menu « la pépinière », on trouve plusieurs espèces classées « non indigènes » par exemple dans ecalluna (dont certaines invasives notoires) ou exotiques dans d’autres références du Massif Armoricain. La propagation facile de telles plantes est une menace pour la flore indigène. De telles pratiques sont inadmissibles. Elles devraient être encadrées légalement et scientifiquement.

    1. Bonjour Mr Chicouène,
      Je me présente, Thao NGO, porteuse de ce projet.
      Je vous en remercie pour votre remarque et prend note afin de faire des corrections nécessaires.
      Notre travaille au quotidien ne porte pas seulement sur la production, mais aussi sur la sensibilisation du public de toutes catégories sur les espèces locales, qu’elles soient rares et protégées (liste rouge) ou qu’elles soient invasives ou allergisantes et potentiellement dangereuses pour la santé.
      Nous sommes très attentifs et vigilantes à la liste rouge des espèces protégées toute comme la liste des espèces invasives.
      Pour exemple, l’Allium triquetrum est présente pour permettre la reconnaissance de végétaux et de la signaler en tant que plante avérée invasive, ou encore l’ Ambrosia artemisiifolia, espèce dangeureuse pour notre santé. Tout comme l’Oenothera biennis, que certain la voit comme une plante méllifère, comestible et médicinale, alors nous les conseillons de tailler après la floraison pour éviter la prolifération, etc..
      Nous travaillons et participons sur les projets de lutte contre les espèces invasives (ex : dans le cadre du « Programme européen WOW 2013 – Expérimentation lutte contre Jussie terrestre »).
      J’aimerai solliciter un entretien téléphonique avec vous afin de bénéficier de vos conseils.
      Dans l’attente de vous lire,
      Bien respectueusement,
      Thao NGO
      Tél : 0671496818

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *