Enquête « Messicoles en Sarthe »

Participez à un inventaire des plantes messicoles sur le territoire sarthois. Une sortie de lancement est organisée par le Conservatoire Botanique National de Brest, le samedi 18 juin 2016.

Pourquoi une enquête sur les messicoles ?
Les plantes messicoles sont liées aux cultures où le travail du sol maintient des conditions écologiques adaptées et permet l’accomplissement de leur cycle de vie. Ces plantes ont considérablement régressé depuis la seconde moitié du XXè siècle du fait de nombreux changements de pratiques culturales (usage d’herbicides, fertilisation, etc.).

Face à ce constat de régression drastique, un plan national d’actions (PNA) a vu le jour pour la période 2012-2017. L’antenne Pays de la Loire du CBN de Brest en a réalisé la déclinaison régionale, mettant en avant 130 plantes devant faire l’objet de mesures de conservation (dont 76 prioritaires).

Sur 108 plantes messicoles répertoriées en Sarthe, 75 sont encore présentes et 33 n’ont pas été revues depuis au moins 1980 (31%) ! Ce pourcentage est le plus élevé de la région. Il s’explique, outre la raréfaction des plantes, par une méconnaissance de leur répartition ; leurs milieux de vie sont en effet peu inventoriés par les botanistes.

En partenariat avec le Conseil départemental de la Sarthe, l’antenne Pays de la Loire du CBN de Brest propose au réseau des botanistes sarthois de participer, à partir de la saison de terrain 2016, à un inventaire de certaines plantes messicoles sur le territoire (cette enquête se poursuivra en 2017).

Une sortie sera organisée le 18 juin 2016 dans la Champagne du Maine pour lancer la dynamique (tous les détails ici)

>> Accédez à l’enquête

Pour toute information, contactez Fabien Dortel, Chargé d’études Flore (animation du réseau en Sarthe et Vendée) : f.dortel_arobase_cbnbrest.com

pas de alt pour cette image, sozL’Observatoire Des Messicoles national
Vous pouvez participer à l’inventaire des espèces messicoles partout en France avec l’Observatoire Des Messicoles qui vous invite à observer et mieux comprendre le rôle de ces plantes si particulières et fragiles.
L’Observatoire Des Messicoles est réalisé par Tela Botanica, dans le cadre du Plan National d’Action en faveur des plantes messicoles, en partenariat avec la Fédération des Conservatoires Botaniques Nationaux et Montpellier SupAgro.

——————–
Image d’illustration : Coquelicot argemone (Papaver argemone)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *