OPTIMA XV – 2016 : bilan d’un colloque réussi

OPTIMA, Organization for the Phyto-Taxonomic Investigation of the Mediterranean Area, a tenu son 15 ème colloque sur les avancées scientifiques dans le domaine des plantes autour du bassin méditerranéen à Montpellier du 6 au 11 juin.

OPTIMA, Organization for the Phyto-Taxonomic Investigation of the Mediterranean Area, a tenu son 15 ème colloque sur les avancées scientifiques dans le domaine des plantes autour du bassin méditerranéen à Montpellier du 6 au 11 juin.

Cette rencontre, a été organisée conjointement par Tela Botanica, le Conservatoire Botanique National Méditerranéen de Porquerolles et l’Université de Montpellier sous le couvert de l’association OPTIMA (Palerme en Sicile). Il s’est déroulé sur une semaine et a bénéficié de toutes les facilités de l’Université pour accueillir les congressistes.

Il a rassemblé 230 personnes, dont 196 congressistes, leurs accompagnants et douze volontaires chargés de l’accueil des participants tout au long du congrès. 26 pays ont été représentés, dont la France avec 70 personnes inscrites (Espagne 31, Italie 26, Turquie 19, etc.)

pas de alt pour cette image, soz

Les débats se sont déroulés au cours de 18 symposiums (voir le programme) avec 87 présentations orales, deux ateliers (« Avancée et organisation d’une flore d’Algérie et du Maghreb sur le WEB » et « De la Liste rouge à la conservation in situ des Zones Importantes pour les Plantes : un voyage aller-retour »). 74 posters ont été exposés pendant le colloque. La demi-journée du mercredi leur était réservée accompagnée en parallèle d’une vente d’ouvrages de botaniques par plusieurs exposants.

Deux conférences plénières ont été proposées aux participants en plus des séances de travail : l’une sur « Théophraste et l’émergence du savoir botanique » par Suzanne Amigues, l’autre par Frédéric Médail, dédiée au professeur Pierre Quézel, sa vie et ses travaux.

Le jeudi, une superbe journée a été consacrée à une excursion sur le causse du Larzac, organisée par le Conservatoire Botanique. Nous avons pu herboriser à loisir dans un magnifique paysage steppique d’une très grande richesse floristique près du Caylar et visiter, l’après-midi, la ville fortifiée des Templiers de La Couvertoirade.

Le vendredi soir, plus d’une centaine de congressistes ont participé à la soirée de gala organisée au sein de la Maison des relations internationales mise gracieusement à disposition par la ville de Montpellier.

La cérémonie de clôture a été ponctuée par la remise de plusieurs médailles OPTIMA. La médaille d’or, attribuée à un botaniste qui, par son activité, est considéré comme ayant apporté une contribution exceptionnelle à la phytotaxinomie de la région méditerranéenne, a été donnée au prof. Francesco M. Raimondo de Palerme.

Les médailles d’argent, décernées aux auteurs des meilleurs articles ou ouvrages sur la phytotaxinomie de la Méditerranée qui ont été publiés dans la période de trois ans précédente (2013 – 2015), ont été attribuées à:
Jean-Marc Tison, Philippe Jauzein & Henri Michaud (2014) pour la Flore de la France continentale méditerranéenne
Mohamed Fennane, Mohammed Ibn Tattou & Jalal El-Oualidi (2014) – pour la Flore pratique du Maroc, volume III,
Enio Nardi (2015) – pour sa publication sur sa publication monographique sur le genre Aquilegia en Italie

En marge du colloque, ont été conduits les travaux des différentes commissions d’OPTIMA dont retrouvera ici la liste des activités.

Le prochain colloque OPTIMA XVI aura lieu à Athènes la première semaine d’octobre 2019 grâce à la disponibilité du professeur Pepy Bareka de l’Université Agricole d’Athènes.

Pour plus de détails sur le déroulement du colloque se reporter au site Internet http://www.optima2016.org

Daniel Mathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *