Biodiv’Ecrins : l’atlas en ligne du Parc national des Ecrins

Le Parc national des Ecrins vient de lancer son atlas en ligne, une superbe réalisation, une foule de données et d'informations et un outil opensource (GPL V3) ! A utiliser absolument !

Le Parc national des Ecrins vient de lancer son atlas en ligne, une superbe réalisation, une foule de données et d’informations et un outil opensource (GPL V3) ! A utiliser absolument !
Plus de 500 000 observations pour plus de 4000 espèces : l’atlas en ligne de la faune et de la flore du Parc national des Écrins met à disposition l’ensemble des données collectées par ses agents depuis plus de 40 ans, illustrées, cartographiées et mises à jour en temps réel.

Chaque jour, dans le cadre de différents protocoles scientifiques, les agents du Parc national des Écrins collectent des informations sur les espèces naturelles dans un objectif de connaissance, de suivi, de gestion et de préservation de la biodiversité.

Biodiv’Ecrins met à disposition l’ensemble des observations ainsi rassemblées depuis la création du Parc national, en 1973, dans les 53 communes de son territoire.

Chaque observation transmise par les agents du Parc national vient enrichir les informations affichées, en temps réel : Biodiv’Ecrins traduit la dynamique de la connaissance et sa constante évolution.

Publié sous licence libre[[ https://github.com/PnEcrins/GeoNature-atlas , l’outil développé par le Parc national des Écrins peut être repris par toute structure qui souhaite diffuser les informations naturalistes qu’elle collecte.
pas de alt pour cette image, soz

Un savoir dynamique et partagé

Biodiv’Ecrins illustre et décrit l’ensemble des espèces emblématiques ou rares du massif mais aussi toute la richesse d’une biodiversité cachée et souvent méconnue.

Ce nouvel outil en ligne présente des observations précises et cartographiées, associées à des fiches « espèce » abondamment illustrées et documentées.

Il ne s’agit pas d’un inventaire exhaustif ni d’une répartition précise des espèces sur le territoire mais d’un partage des observations réalisées depuis 1973 dans le Parc national des Écrins et mises à jour en temps réel.

Chaque espèce possède sa propre fiche d’identité, avec :
– de magnifiques photographies permettant d’identifier l’espèce
– la carte des observations sur le Parc national
– des éléments de reconnaissance de l’espèce, son milieu privilégié, sa répartition mondiale;
– les périodes et altitudes d’observation
– des compléments vidéo, audio, des articles, rapports, extraits de livre pour approfondir sa connaissance de l’espèce.

pas de alt pour cette image, soz

L’ensemble des observations est déjà disponible. La rédaction et l’illustration des espèces sont encore en cours.
Exemples de fiches espèces :
> Saxifrage à feuilles opposées
> La marmotte parce qu’il n’y a pas que des plantes dans ce massif 🙂

De l’observation à l’information diffusée

Nouvel outil de valorisation des données à l’échelle du territoire des Écrins, Biodiv’Ecrins s’inscrit dans une démarche de longue date de mise à disposition des données publiques, organisée au plan national par le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) dont les référentiels permettent notamment d’alimenter l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN).

Les agents enregistrent directement leurs observations dans une tablette numérique. Les informations sont ensuite versées dans la base de données du Parc national… qui alimente Biodiv’Ecrins.
pas de alt pour cette image, soz
Ces données contribuent aux réseaux d’échanges développés par les services de l’État avec ses partenaires institutionnels et associatifs. Dans le cadre de ces Systèmes d’Information sur la Nature et les Paysages (SINP), les données sont agglomérées et archivées, permettant d’organiser la connaissance à différentes échelles. Des échanges sont également organisés avec les partenaires associatifs qui animent les démarches participatives.

Ces réseaux d’observation et les complémentarités territoriales donnent un sens à la collecte et à la diffusion des données.

En savoir plus :
– Rendez-vous sur Biodiv’Ecrins
– Télécharger le communiqué de presse complet (PDF, 1.9 Mo)

——————-
Images : extraites du communiqué de presse ou captures d’écran de Biodiv’Ecrins

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *