Le Journal de Botanique n° 75

REVUE / Le numéro de septembre 2016 vient de paraître.

REVUE / Le numéro de septembre 2016 vient de paraître.

Table des matières

Vie de la Société – Compte‑rendu de l’Assemblée générale et de la séance du 18 mars 2016……………… 3

Vie de la Société – Hommage à Claude Hartmann (1923‑2015)…12

Vie de la Société – Eloge de Guillaume Decocq à l’occasion de la remise du Prix du Conseil de la SBF 2015 par Déborah Closset‑Kopp, Elisabeth Dodinet et Marc‑André Selosse….13

Vie de la Société – Résumé de la conférence : Quelques aspects de la flore et de la végétation du Ladakh et du Zanskar (Inde du Nord) par Elisabeth Dodinet et Bruno de Foucault…15

Marc-André Selosse – Chronique botanique : Les latex végétaux…25

Olivier Cardon et Anne‑Marie Mollet – Compte‑rendu de la mini‑session dans la Somme du mercredi 28 mai au 1 juin 2014.27

Olivier Cardon – La flore ornementale de la cathédrale d’Amiens…41

Jean‑Roger Wattez, Vincent Lévy et Jean‑Christophe Hauguel – La présence méconnue d’Erucastrum supinum sur un larris proche de Domart‑sur‑la‑Luce (Somme) …47

Bruno de FoucaultErrata et compléments à propos du Prodrome des végétations de France, troisième note…53

Bruno de FoucaultErrata et compléments à propos du Prodrome des végétations de France, quatrième note…63

Benkheira Abdelkader, Ouadah Nadia & Kaabèche Mohammed – Changements climatiques et paysages végétaux aux confins Saharo‑Méditerranéens (Monts des Ksour, Algérie)…69

Georges Cremers & Michel Boudrie, avec †Gérard Aymonin & Ronald L.L. Viane – Le Père Charles Plumier (1646 – 1704) : son oeuvre, son herbier de ptéridophytes américains. – 1. Biographie ‑ collection…81

Parutions récentes……..111

Résumés des articles

Jean‑Roger Wattez, Vincent Lévy et Jean‑Christophe Hauguel – La présence méconnue d’Erucastrum supinum sur un larris proche de Domart‑sur‑la‑Luce (Somme)
La découverte d’une importante population d’une Brassicacée, Erucastrum supinum, sur les pistes de motocross tracées sur le substrat crayeux d’un larris herbeux proche de Domart‑sur‑la‑Luce (Somme) est commentée. Les raisons de son implantation dans ce site sont envisagées. Un tableau phytosociologique permet de décrire la phytocénose dans laquelle E. supinum est implanté.

Bruno de Foucault- Errata et compléments à propos du Prodrome des végétations de France, quatrième note
Prodrome, FICHE N° 45‑81, FICHE N° 45‑82, FICHE N° 45‑83, FICHE N° 45‑84, FICHE N° 45‑85, FICHE N° 45‑86, FICHE N° 45‑87, FICHE N° 45‑88

Benkheira Abdelkader, Ouadah Nadia & Kaabèche Mohammed – Changements climatiques et paysages végétaux aux confins Saharo‑Méditerranéens (Monts des Ksour, Algérie)
Cette étude porte sur les effets des changements climatiques sur les paysages végétaux situés aux confins saharo‑méditerranéens, là, où s’affrontent 2 empires floristiques : l’Holarctis au nord et le Paleotropis au sud. L’objectif étant d’en comprendre les impacts sur les paysages végétaux de ces zones marginales (Monts des Ksour, Algérie). Faute d’un réseau météorologique assurant une longue série chronologique d’observations, l’approche statistique de données climatiques n’a pas été retenue. Par contre, des données floristiques qui remontent à la fin du 19ème siècle sont disponibles et peuvent être utilisées comme bio‑indicateurs des changements climatiques.
Partant de ces constatations, le but envisagé consiste à appréhender l’évolution spatio‑temporelle de ces changements climatiques à partir des transformations des paysages végétaux aux confins saharo‑méditerranéens. La démarche méthodologique que nous avons suivie repose sur deux approches : une approche diachronique qui permet de déterminer d’éventuelles modifications ayant affecté la structure et la composition floristique des communautés végétales étudiées, par la comparaison des données floristiques recueillies à des dates différentes (en 1888 et en 2013). Une approche chorologique (changement dans l’aire de répartition) qui prend comme modèle biologique, une endémique saharienne (Fredolia aretioides) dont l’aire de distribution est restreinte aux bordures saharo‑méditerranéennes.
Les résultats inédits mettent en évidence la substitution de la steppe à Stipa tenacissima par la steppe à Hammada scoparia et soulignent la progression de l’aire de distribution de Fredolia aretioides vers le Nord par propagation le long des vallées et par irradiation altitudinale vers les djebels des Monts des Ksour.
Cette étude a permis de révéler l’impact des changements climatiques sur la modification des caractères structurels et floristiques des paysages végétaux de ces confins méditerranéo‑désertiques ainsi que l’intérêt de l’utilisation de bio‑indicateurs tels que Fredolia aretioides comme élément de diagnostic fiable en l’absence de données climatiques.

Georges Cremers & Michel Boudrie, avec †Gérard Aymonin & Ronald L.L. Viane – Le Père Charles Plumier (1646 – 1704) : son oeuvre, son herbier de ptéridophytes américains. – 1. Biographie ‑ collection
L’étude des ouvrages et de la collection de Plumier nous amène, pour cette première partie, à présenter une brève biographie de Plumier, son apport à la botanique et une discussion sur l’existence de ses spécimens de ptéridophytes déposés dans différentes collections historiques de l’herbier de Paris (P). Un tableau comparatif entre les ptéridophytes récoltés par Surian et ceux mentionnés par Plumier dans ses ouvrages de 1693 et 1705 est donné, ainsi que les lieux de récolte en Martinique et en Haïti avec les numéros des planches et les noms actuels des taxons dessinés. Enfin, un tableau de synthèse donne la liste des planches de Plumier et des spécimens retrouvés, en indiquant les typifications déjà faites et celles restant à faire.

Rédacteur du Journal de Botanique : Florence LE STRAT

Pour se procurer la revue :
Contactez le service Gestion des abonnements et vente au numéro : tresorerie@societebotaniquedefrance.fr
– Vente au numéro du Journal de Botanique : 25 € (Institution : 45 €)
– Abonnement annuel : 100 € avec la cotisation annuelle SBF et l’accès à Botany Letters (anciennement Acta Botanica Gallica) en lignes ; 70 € (non membres de la SBF) ; 180 € (institutions).

Site internet de la Société botanique de France : http://www.bium.univ-paris5.fr/sbf/
Secrétariat : sbfsecretariat@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *