Le saviez-vous ?

Pour le botaniste, le Framboisier a comme dénomination scientifique le joli nom de Rubus idaeus, ainsi les Québécois le dénomment t il la "Ronce du mont Ida".

Pour le botaniste, le Framboisier a comme dénomination scientifique le joli nom de Rubus idaeus, ainsi les Québécois le dénomment t il la « Ronce du mont Ida ».

En effet, il m’est arrivé de découvrir dans un jardin botanique du Québec cette étonnante dénomination pour notre framboisier aux fruits délicieux, au point que mon épouse se demandait si elle pouvait y gouter sans risquer de s’empoisonner.

Mais au fait, d’où vient cette étonnant dénomination ? De la mythologie grecque ! C’est que nous révèle Jean-Philippe Paul sur le site Internet de la Salamandre

Aquarelle de © Jean-Philippe Paul
Aquarelle de © Jean-Philippe Paul

Aquarelle de © Jean-Philippe Paul

Zeus n’est encore qu’un bébé et ses deux nourrices désespèrent de l’apaiser pour mettre fin à ses pleurs et ses cris incessants. Il ne faudrait pas que son terrible père Cronos ne découvre où se cache son fils. Il le dévorerait. Ida, l’une des deux femmes chargées de veiller sur le tout jeune dieu, a soudain l’idée d’aller cueillir sur la montagne, de savoureux fruits blancs. Dans sa récolte précipitée, la demoiselle s’égratigne un sein. Quelques gouttes de sang perlent sur la récolte immaculée qui se colore instantanément. Depuis ce jour, les framboises arborent ce rose unique et portent le joli nom de Rubus idaeus (le rouge d’Ida).

Ainsi, à l’attention de nos amis québécois, le Framboisier serait la « Ronce du sang d’Ida » et non pas la « Ronce du Mont Ida ».

Merci La Salamandre !

Daniel MATHIEU

3 commentaires

  1. La mythologie est une construction sociale certes plaisante, mais qui a peu de choses à voir avec l’étymologie. En l’occurrence, le nom grec de Dioscoride {{βάτος Ἰδαία – batos Idaia}} veut simplement dire la « ronce des collines boisées ». En effet, l’adjectif {{Ἰδαία}} a été appliqué à plusieurs « monts », et vient de {{ἴδη – idê}}, qui signifie « colline boisée, bois ». Cela qualifie bien le framboisier, qui ne pousse pas dans les régions littorales de la Grèce, mais dans des collines boisées.

    On connaît aussi une {{ῥίζα Ἰδαία – rhiza Idaia}}, qui est {Ruscus hypoglossum}.

    1. Merci Michel pour cette approche étymologique argumentée. Le Framboisier pourrait donc s’appeler « la Ronce des bois »…
      Daniel

    2. Je viens de creuser davantage la question. En fait, pour les Grecs, le « mont Ida » devait désigner la montagne par excellence (avant qu’ils connaissent l’Olympe). Et si l’on est en Crète, « la montagne » et « l’Ida » sont pratiquement synonymes.

      16 autres taxons portent l’épithète idaeus / idaea. Dans ces cas-là, c’est bien « du mont Ida » qu’il s’agit, l’Ida crétois, mais aussi l’Ida phrygien.

      Pour voir toutes les données, allez sur Pl@ntUse, Dictionnaire étymologie, idaeus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *