Portrait de telabotaniste : Liliane Roubaudi

Zoom sur le portrait de Liliane Roubaudi, une telabotaniste qui utilise l'outil carnet en ligne pour sauvegarder les photographies qu'elle prend à titre personnel ou dans le cadre de sorties pour différentes sociétés botaniques.

Zoom sur le portrait de Liliane Roubaudi, une telabotaniste qui utilise l’outil carnet en ligne pour sauvegarder les photographies qu’elle prend à titre personnel ou dans le cadre de sorties pour différentes sociétés botaniques.

Une professeure de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) passionnée de botanique

Au cours de ses études en faculté, Liliane a étudié la zoologie, la géologie et la botanique. Mais elle a toujours eu une préférence pour la botanique. Elle profite de sa retraite pour se plonger à 100% dans sa passion. Par ailleurs elle est une membre active de la Société linnéenne de Lyon dans la section Botanique.

Une présentation de Tela Botanica et Liliane à rejoint la communauté des telabotanistes

“Une jeune femme qui travaillait à l’époque à Tela et qui avait été secrétaire à la société linnéenne de Lyon est venue lors d’une de nos réunions mensuelles nous expliquer tout l’intérêt de Tela Botanica : elle nous a montré comment mettre nos photos sur le carnet en ligne – nous expliquant en même temps que le CEL était une sauvegarde pour nos photos.” C’est ainsi que Liliane a connu Tela Botanica et c’est grâce à l’envie d’en savoir plus qu’elle s’est inscrite. Une autre motivation l’a poussé à rejoindre le réseau Tela Botanica, c’est le désir de partager des photographies. Liliane utilise parfois des photographies de telabotanistes pour illustrer des conférences, elle souhaitait donc partager avec la communauté ses photographies enregistrées dans son carnet en ligne. Ainsi des telabotanistes ayant besoin d’illustrations peuvent disposer de ses clichés.

Son utilisation du Carnet en Ligne

Elle dépose toutes les photographies qu’elle fait à titre personnel mais aussi celles qu’elle fait lors de session dans les sociétés botaniques dont elle est membre : La Société linnéenne de Lyon, la Société Botanique de France, la société botanique de Bédarieux ainsi que la société botanique de Gruissan.
“Avec mon mari, nous voyageons beaucoup et nous y mettons aussi les photos botaniques de voyages – je précise que je fais équipe avec Didier, mon mari, il est le photographe , et je suis la botaniste : je lui indique ce que la photo doit montrer pour que la plante soit identifiable.”

L’utilisation de ses photographies

Liliane reçoit souvent des demandes de personnes qui font des recherches en botanique, qui font des thèses, ou qui écrivent des livres, pour utiliser ses photographies. “Je suis toujours d’accord puisque je les rentre en accès tout public !”

Les dernières contributions de Liliane

Il s’agit de la mise en ligne de photographies prises dans le massif de la Clape telles que Eryngium maritimum L. et Gagea Lacaitea A.Terracc.

Eryngium maritimum L. par Liliane Roubaudi - cc by sa Tela Botanica
Eryngium maritimum L. par Liliane Roubaudi – cc by sa Tela Botanica
Gagea Lacaitea A.Terracc. par Liliane Roubaudi - cc by sa Tela Botanica
Gagea Lacaitea A.Terracc. par Liliane Roubaudi – cc by sa Tela Botanica

Liliane souhaitait partager deux photographies d’une plante qui lui a apporté beaucoup de joie quand elle l’a découverte : il s’agit de Astragalus alopecuroides connue souvent sous le nom vernaculaire de « astragale de Narbonne ».

Astragalus alopecuroides par Liliane Roubaudi
Astragalus alopecuroides par Liliane Roubaudi
Astragalus alopecuroides par Liliane Roubaudi
Astragalus alopecuroides par Liliane Roubaudi

Si vous aussi vous avez envie de mettre à disposition vos clichés pour d’autres telabotanistes, il vous suffit d’utiliser le carnet en ligne

Amateur ou professionnel, chacun y trouve sa place et peut contribuer à l’avancée et au partage des connaissances en botanique.

Sur notre site Internet, vous pouvez retrouver des outils tel que celui mentionné par Liliane Roubaudi qui est le Carnet En Ligne (CEL). Grâce à cet outil, vous pouvez télécharger et stocker toutes vos photographies. Le partage de ces photographies avec la communauté permet une entre-aide pour l’identification d’une espèce qui vous est inconnue grâce à Identiplante. Ces photographies alimentent la base de données de Flora Data utilisée ensuite pour eFlore (cartes de répartition, illustrations), PictoFlora ou d’autres projets externes…

pas de alt pour cette image, soz pas de alt pour cette image, soz

Pour vous aider à prendre des photographies qui permettront au mieux de les identifier, nous vous mettons à disposition un tutoriel photo.

Pour toutes questions relatives à ces outils et au processus de participation, n’hésitez pas à commenter cet article !

Célia Ahier
Chercheuse de trésors du réseau Tela Botanica

3 commentaires

  1. Je connais Mme Roubaudi,et je l’admire.
    C’est vrai que c’est une personne qui est à l’écoute ,qui aime partager meme si on est pas de grand botaniste,cette dame partage avec tous ceux qui aiment la botanique quelqu’ils soient.
    J’adore la rencontrer dans la Clape et discuter d’orchidées etc…
    Alors à très bientot Liliane!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *