Disparition des zones humides : rapport de la convention de Ramsar

Les zones humides disparaissent trois fois plus vite que les forêts : un article à lire sur le site du magazine Sciences et Avenir.
AFP/Archives - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT

La Convention internationale sur les zones humides a averti jeudi dernier que les zones humides, qui constituent des écosystèmes extrêmement riches pour leur biodiversité, disparaissaient à un taux alarmant. La cause ? Le changement climatique et de l’urbanisation.

Cette convention, signée en 1971 dans la ville iranienne de Ramsar et entrée en application en 1975, est le traité international le plus ancien dans le domaine de la protection de l’environnement. Il a été ratifié par 170 pays.

« Les zones humides disparaissent trois fois plus vite que les forêts », a affirmé la secrétaire générale de la Convention, Martha Rojas Urrego, à l’occasion de la parution de la première édition d’un rapport sur les perspectives mondiales de ces écosystèmes.

La suite de l’article à lire sur Sciences et Avenir

Pour vous aider à vous informer sur ce sujet, nous avons rassemblé plusieurs articles consacrés à cette actualité. Vous êtes notamment invités à consulter le long rapport « Perspectives mondiales des zones humides » par la Convention de Ramsar sur les zones humides, disponible en français.

Léa Marie

1 commentaire

  1. Merci pour le partage de cette information importante !

    Au Guatemala, ce n’est ni l’urbanisation ni un modèle d’agriculture extensive qui détruit la 2de plus grande zone humide d’Amérique (après le Pantanal en Amazonie, au Brésil), mais une entreprise pétrolière française !
    Perenco exploite 49 puits de pétrole en plein coeur d’un Parc National, Réserve de Biophère, et site Ramsar, dans le nord du pays, une zone de forêt tropicale : la Laguna del Tigre.

    pour en savoir plus : https://www.sauvonslaforet.org/petitions/920/perenco-petrole-et-violence-dans-la-foret-maya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *