Sols contaminés : des plantes à la rescousse, une émission sur Arte

Arte diffuse l'émission "Sols contaminés : des plantes à la rescousse". Voici l'occasion de revenir sur l'arbre à sève bleue (Pycnandra acuminata), une plante hyper-accumulatrice présentée dans le MOOC Botanique et de présenter une nouvelle mission du programme Les Herbonautes sur les espèces accumulatrices de métaux.

Sols contaminés et plantes : une émission sur Arte

L’émission « Sols contaminés : des plantes à la rescousse » est disponible en ligne sur le site d’Arte TV jusqu’au 14 juin puis sera rediffusée à l’antenne le 20 juin 2019.

Résumé de l’émission :

« Incroyable mais vrai ! Certaines plantes stockent de telles quantités de métaux lourds qu’elles permettent de décontaminer les sols. D’autres, on peut extraire des matières premières telles que le cuivre, le zinc ou le nickel. Tour du monde des possibilités offertes par les plantes « hyperaccumulatrices ».

À ce stade, les scientifiques ont découvert plus de 500 espèces « hyperaccumulatrices » et nul ne sait combien la terre en compte au total. À quoi peuvent donc servir ces plantes miracles ? Comment fonctionne le phénomène de la phytoremédiation ? Pourra-t-on dans les années à venir dépolluer les terrils ou les déchetteries grâce à ces végétaux aux vertus particulières ? Et sera-t-il un jour possible de concilier protection de l’environnement et exploitation des ressources du sous-sol ? Longtemps sous-estimé, le potentiel de ces végétaux est encore loin d’avoir livré tous ses secrets. Le documentaire de Till Krause et Klaus Uhrig livre une étude approfondie de ce phénomène, grâce aux éclairages de scientifiques en Europe et en Océanie, et à la visite de plusieurs sites qui emploient déjà cette technique, comme l’une des plus grandes réserves de nickel, en Nouvelle-Calédonie, ou des mines de plomb à l’arrêt, en Angleterre. »

L'arbre à sève bleue, hyper-accumulateur de nickel

Dans cette séquence vidéo du MOOC Botanique dédiée à la flore de Nouvelle Calédonie, Vanessa Hequet nous présente Pycnandra acuminata (ou l’arbre à sève bleue), une plante hyper-accumulatrice de nickel. Pour pouvoir s’adapter et pousser sur de substrats toxiques, cette plante va accumuler le nickel dans ses tissus. Au total, 65 espèces hyper-accumulatrices ont été recensées en Nouvelle Calédonie. Visionnez la vidéo des minutes 5:58 à 9:02 pour en savoir plus !

Pour en savoir plus sur le MOOC Botanique, rendez-vous sur la plateforme Tela Formation.

Fan de métal : une nouvelle mission pour Les Herbonautes

Le programme de science participative Les Herbonautes lance une nouvelle mission « Fan de métal » à partir du 24 juin 2019. Objectif : déchiffrer les étiquettes d’herbiers de 3736 spécimens de plantes hyperaccumulatrices de métaux.

Présentation de la mission :

Les plantes sont connues pour être capables de s’adapter à toutes sortes de milieux extrêmes. De manière extraordinaire, certaines plantes poussant sur des sols riches en métaux, concentrent dans leurs feuilles de très importantes quantités d’éléments comme le nickel, le manganèse ou le zinc ; elles sont dites hyperaccumulatrices. Ces plantes présentent des perspectives intéressantes pour résoudre des problèmes liés la restauration écologique des sites miniers ou la dépollution des sols. Aidez-nous à compléter l’inventaire de ces plantes surprenantes !

logoherbonautes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *