La Pâquerette

Focus sur la Pâquerette, Bellis perennis, de la famille des Astéracées.

Aujourd’hui, je vous présente une des plantes les plus communes, certainement la plus connue. Mais il n’y a aucune raison de ne pas s’y intéresser. Elle a pourtant une particularité qui par ici est la seule à avoir ! Elle fleurit toute l’année, du 1er janvier au 31 décembre. Bien sûr sa période de prédilection est le moment de Pâques, d’où son nom.

L’hiver elle n’est pas très productive mais elle n’est pas rare dans les pelouses. On peut trouver parfois un pissenlit ou autre, mais c’est tout-à-fait exceptionnel, alors que la pâquerette assure une présence peu nombreuse mais normale. Elle ne disparait qu’au moment des gelées (ou sous la neige). Les fleurs réapparaissent après 4 ou 5 jours de températures redevenues positives.

Paquerette_1-scaled
Paquerette_2-scaled

12 commentaires

  1. Si jolie pâquerette… Je n’avais pas relié son nom à la période de Pâques. Courageuse fleurette, plus ou moins rose.
    Certaines me paraissent presque doubles, le nombre de leurs pétales les faisant ressembler à de petits pompons.
    Une mutation spontanée sans-doute.
    Merci à elles d’être là 😉

  2. Avez-vous noté que la pâquerette est le vrai tournesol de notre flore, qui suit le soleil avec une rapidité étonnante, alors que la fleur du tournesol officiel (Helianthus), n’a jamais tourné, elle, se contentant d’attendre toute la journée, face à l’est, que le soleil se lève. Dans une pelouse, toutes les pâquerettes sont parallèles vers le soleil ou le mur blanc si elles sont à l’ombre.
    Piégez-la avec un carton et un papier blanc réflecteur, et elle répond dans les deux minutes (en été, maintenant je ne sais pas)

    1. Super planche botanique, bravo ! Par contre il y a une coquille dans le nom latin de la jolie pâquerette : Bellis perennis et non pas perinnis.

    2. Merci de m’avoir indiqué cette faute de frappe. Cela prouve que je n’ai pas suffisamment vérifié. Pourtant j’essaie de faire très attention, mais il y a de temps en temps des ratés.

  3. ah quelle belle petite fleur ! comestible, généreuse ! un sirop fait à base de décoction de plante entière a bien calmé la toux de mon chéri de l’époque !
    Quant aux ligules
    ce sont des fleurs s’il elles contiennent pistil et étamines (comme dans le pissenlit !)
    Ce qui ne semble pas être la cas de la pâquerette !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.