Atlas des plantes rares ou protégées des Hautes-Alpes : en souscription

Par Édouard Chas, Cédric Dentant, Luc Garraud, Jean-Christophe Gattus, Philippe Gillot, Franck Le Driant, Lionel Quelin, Claude Rémy, Pierre Salomez, Jérémie Van-Es.

L’Atlas est une initiative de la Société Alpine de Protection de la Nature. La Préface est de Marcel Bournérias.

L’ouvrage expose la situation de la flore rare et menacée du département. Il présente les monographies de 230 espèces avec, pour chacune d’elles, une photographie en couleur, un dessin au trait de D. Mansion, une carte de répartition et un texte comportant une brève description et des indications sur l’écologie de l’espèce, ses habitats, sa répartition, son statut, les menaces qui pèsent éventuellement sur ses populations et les mesures de sauvegarde existantes ou proposées.

Il s’agit d’un ouvrage groupant pour sa réalisation les principaux organismes impliquées dans la gestion et la protection des milieux naturels : l’association Société Alpine de Protection de la Nature, l’association Arnica Montana, le Conservatoire botanique national alpin, le Parc national des Écrins, l’Office national de la forêt et le Conservatoire-Études des Écosystèmes de Provence-Alpes du Sud.

Ouvrage de 312 pages au format 21 x 28 cm, relié avec jaquette, édité par la Société alpine de protection de la nature en collaboration avec Naturalia Publications. Environ 60 pages de textes illustrés présentent les milieux naturels, les problèmes généraux de régression et de suivi des stations d’espèces rares, les textes réglementant la protection des espèces et les acteurs de cette protection.

En souscription jusqu’à sa parution (prévue pour le 10 octobre 2006), au prix de 33 euros plus 7 euros de frais d’envoi, règlement à la commande par chèque à l’ordre de la SAPN, à adresser à :

SAPN, c/o Naturalia Publications,
immeuble Transfaire,
04250 Turriers.

Le prix public provisoire est de 48 euros. Les chèques seront encaissés après l’envoi du livre.

Renseignements et bulletin de commande : dans le fichier joint

2 commentaires

  1. Bonjour, je suis la directrice du Conservatoire Botanique National Alpin et je souhaite réagir à cette article.
    Les noms des personnes participant à cet ouvrage sont à mettre par ordre alphabétique, il n’y a pas d’auteurs prédominants.
    L’Atlas est une initiative de la Société Alpine de Protection de la Nature, bien que certes il soit réalisé avec la collaboration du Conservatoire.

    Les participants à cet ouvrage : pour les deux associations, il s’agit de la Société Alpine de Protection de la Nature et d’Arnica Montana. Est à noter la participation de botanistes indépendants n’appartenant donc à aucune des structures citées dans votre article.

    Par ailleurs, il n’y a pas à préciser que le texte sur les problèmes généraux de régression et de suivi des stations d’espèces rares a été rédigé par le Conservatoire, même si cela est vrai.

    Merci donc de bien vouloir rectifier le texte de l’article qui ne reflète pas la réalité quant à l’implication des différents organismes.

    Sandrine GARDET
    Directrice du Conservatoire Botanique National Alpin

    1. L’Atlas des plantes rares ou protégées des Hautes-Alpes n’est plus en souscription. Il est en vente en librairie .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *