Phytosociologie Synusiale intégrée

Vous aussi vous voulez en savoir plus sur la "phytosocio" ?

La phytosociologie est la branche de l’écologie dont l’objet est la description de la structure des phytocénoses ; analyse des groupements végétaux à partir desquels sont définies des associations végétales ainsi que l’étude de l’évolution dans le temps des communautés végétales (successions écologiques). Celle-ci repose sur un inventaire floristique préalable à partir duquel peuvent être mis en évidence des groupements végétaux ; on décrit et cherche à comprendre les liens fonctionnels entre les communautés d’espèces et le milieu naturel. Par exemple, l’inventaire des espèces et le relevé des différentes strates floristiques d’une pelouse sèche calcicole, relève de la phytosociologie.

> Sur Tela Botanica, vous pouvez contribuer au projet Phytosociologie : le but est de partager des tableaux descriptifs des associations végétales listant les présences des espèces dans chaque association, en les affectant de coefficients semi-quantitatifs (abondance-dominance).

> Pour comprendre et pratiquer vous pouvez participer à la formation Phytosociologie organisée avec les Écologistes de l’Euziere. Elle vous permettra d’avoir une vision claire de la phytosociologie et de son utilité dans l’analyse, la compréhension et la gestion des milieux naturels anthropisés. Vous pourrez ainsi approprier les outils techniques et les concepts opérationnels. Le formateur Philipe Julve est aussi le coordinateur du projet Phytosociologie de Tela Botanica.

En savoir plus sur le projet phytosociologie

  • Zoom sur un projet : Phytosociologie

    Ce jeudi nous vous présentons le premier article d'une nouvelle chronique, “Zoom sur un projet”. Partez à la découverte du projet initié par Philippe Julve, un telabotaniste passionné par la …

Photo d’illustration par Céline Grignon – CC-by-sa

3 commentaires

  1. D’autant plus intéressée que j’habite à peu de kilomètres du sentier de la roche d’Émile Chateau, à Salornay sur Guye (71) père-fondateur de la Phytosociologie. Il pourrait être au moins évoqué dans votre article, non?…à moins que cela n’ait déjà été fait antérieurement.
    Bonne journée. Marie-Odile Mazille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *