Vu sur la toile #29

Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. A la une cette semaine : "Le réchauffement ravive un plante qui ne s’était pas reproduite depuis 60 millions d'années", un article à lire sur France Inter.
<i>Cycas revoluta </i>
Cycas revoluta par Danorton- Wikipedia CC BY SA 4.0

A la une : ": "Le réchauffement ravive un plante qui ne s’était pas reproduite depuis 60 millions d'années" sur France Inter

« Sur l’île de Wight au Royaume-Uni, des plantes nommées cycas revoluta ont produit des organes mâles et femelles en extérieur. Impensable il y a quelques années à une telle latitude.

Une conséquence supplémentaire du changement climatique. Sur l’île de Wight, au large de la côte sud de l’Angleterre, une plante tropicale a produit pour la première fois depuis 60 millions d’années en extérieur des organes mâles et femelles. Il s’agit de deux cycas revoluta : une espèce primitive de plante qui abondait il y a 280 millions d’années, à l’époque du Jurassique.

« Il y a 20 ans, nous avons commencé à faire pousser des cycas pour faire une expérience« , rapporte Chris Kidd, conservateur au jardin botanique de Ventnor sur l’île de Wight, interrogé par CNN. « Depuis 15 ans, elles ont survécu aux hivers, ont poussé et ont produit des feuilles. Il y a 5 ans, un cycas mâle a produit un cône. Et cette année, un cycas mâle et femelle ont tous les deux produit des inflorescences ». Dans un communiqué, le jardin botanique affirme que « c’est une indication claire que des étés plus chauds ainsi que des hivers plus doux entraînent ce phénomène. »

« C’est un cas de floraison pour la première fois à une telle latitude », explique à France Inter Éric Motard, technicien botaniste au CNRS. « La Grande Bretagne ne dispose pas d’un climat qui est celui dans lequel on peut trouver la population native du cycas revoluta, qui est sur des latitudes beaucoup plus méditerranéennes, tempérées, je dirais presque tropicales : sur l’île de Wight, ils vont bientôt pouvoir _faire de la reproduction sexuée de cette espèce qui est une espèce subtropicale_. » Le jardin botanique a aussi pu faire pousser récemment d’autres plantes que l’on trouve habituellement dans des environnements bien plus chauds, comme des géraniums géants de Madère. »

Extrait de l’article sur France Inter

Tous les articles botaniques du moment

Les Vu sur la toile précédents

  • Vu sur la toile #28

    Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. A la une cette semaine : " Les forêts francaises, des origines à nos jours", une …
  • Vu sur la toile #27

    Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. A la une cette semaine : "Le tour de France de la biodiversité 2019 en vidéos", …
  • Vu sur la toile #26

    Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. A la une cette semaine : Les plantes ont des "oreilles", un article à lire sur …

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *