Vu sur la toile #31

Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. A la une cette semaine : "Herboristes, en quête de reconnaissance", un reportage sur France 3 Bretagne.
Roses séchées
Roses séchées par Hypatie Pixabay Licence

A la une : "Herboristes, en quête de reconnaissance" sur France 3 Bretagne

« En France, les paysans herboristes n’ont pas le droit de donner des conseils sur les plantes qu’ils cultivent. Les préconisations sont en effet réservées aux pharmaciens. Une situation dénoncée par les professionnels et certains politiques qui se mobilisent.

Panier en osier suspendu au cou, Isabelle cueille de magnifiques roses fuchsias les unes après les autres. « Ce sont des roses Gallica, aussi appelées roses de Provins » indique-t-elle. « On récolte soit les bourgeons pour la gemmothérapie soit les pétales pour l‘herboristerie. C’est une fleur qui a des propriétés astringentes c’est à dire qu’elle resserre les tissus. C’est utilisé contre les rides notamment ». Isabelle connaît parfaitement chacun des plantes qu’elle et Loïc son compagnon ont planté sur leurs six hectares de terre.

Laisser faire la nature

Menthe, mélisse, angélique, surreau, serpolet, sarriette, cassis, le couple cultive 50 variétés de plantes différentes. Toutes ont été choisies pour leur capacité à pousser naturellement ici mais aussi et surtout pour leurs arômes et leurs propriétés.

Pas question donc les dénaturer. Isabelle et Loïc ont fait le choix de ne pas utiliser de tracteur, ni de serre et encore moins de produits phytosanitaires comme l’exige le cahier des charges du syndicat des Simples auquel ils adhèrent ( Syndicat Inter-massif pour la Production et l’Économie des Simples). Les Simples ou Simples médecines était le nom donné aux plantes médicinales au Moyen-âge.

Chaque année le couple ramasse près d’une tonne et demi de plantes fraîches qui ne pèsent plus que 200 kg une fois séchées. Dix pour cent de la production est transformée en huile, vinaigre ou hydrolat. Le reste est réservé aux tisanes.

Remèdes de grand-mère

Tous les samedis Isabelle et Loïc vendent ces produits sur le marché de Kerinou à Brest. Les clients sont de plus en plus nombreux à venir leur acheter leurs produits.

Isabelle propose plusieurs mélanges de plantes pour infusion. Pour chacun de ses recettes elle associe trois plantes différentes qui ont des vertus et des saveurs complémentaires. Le mélange baptisé « l’amie digestive » est par exemple composée de menthe, origan et angélique. « Les trois plantes ont des vertus digestives. L’angélique est celle qui a le spectre le plus large et peut agir de la gorge au colon » explique Isabelle.

Narimane vient chaque samedi voir Isabelle pour discuter et goûter les tisanes proposées. Ce jour-là les producteurs lui proposent de goûter le mélange « Tamalou ». « C’est un mélange de cassis, frêne et reine des près. Le frêne est bon pour les rhumatismes » explique Isabelle.

Manon elle vient régulièrement acheter des plantes séchées pour atténuer les syndromes prémenstruels qui la font souffrir. « Les médicaments ne me font ni chaud ni froid sur les douleurs de ventre. Maintenant je prends beaucoup de sauge et c’est miraculeux. Isabelle m’a parlé d’une autre plante que je vais tester. Ça évite de prendre des médicaments ». »

Extrait de l’article sur France 3 Bretagne

Tous les articles botaniques du moment

Tour d’horizon des articles, podcasts et vidéos glanés sur la toile par Tela Botanica autour des thématiques botanique et biodiversité :

Les Vu sur la toile précédents

  • Vu sur la toile #30

    Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. A la une cette semaine : "Quelle protection juridique pour les forêts ?", un article à …
  • Vu sur la toile #29

    Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. A la une cette semaine : "Le réchauffement ravive un plante qui ne s’était pas reproduite …
  • Vu sur la toile #28

    Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. A la une cette semaine : " Les forêts francaises, des origines à nos jours", une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *