Vu sur la toile #69

Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. À la une cette semaine : "Montpellier : comment surveiller l'environnement et la pollution grâce aux lichens sur les arbres" sur France 3 Occitanie.
5efb58284e63e_img-002344476o-4906700
Tela Botanica CC BY-SA

À la une : "Montpellier : comment surveiller l'environnement et la pollution grâce aux lichens sur les arbres" sur France 3 Occitanie

« Évaluer la qualité de l’air en ville en observant les arbres à côté de chez soi, c’est ce que propose le réseau Tela Botanica à Montpellier. Un programme participatif sur l’environnement baptisé Lichens Go !

Ils sont notre poumon vert en ville. Platanes, marronniers, chênes, érables… Les arbres absorbent le CO2, régulent la chaleur et sont des sentinelles de l’environnement. Ils intéressent beaucoup l’observatoire de botanique créé à Montpellier, Tela Botanica, qui réunit chercheurs et citoyens.

Le lichen, un organisme très spécial qui réagit à la pollution

Dans le cadre du projet « Auprès de mon arbre », le réseau lance un appel aux habitants. Objectif, observer et répertorier les lichens sur les arbres près de chez soi en ville. Le lichen, c’est un mélange d’algue et de champignon qui s’accroche sur le tronc et les branches.

La famille des différents lichens est très vaste. Et ils sont réactifs à la pollution. En les observant, on peut recueillir des informations précieuses sur la qualité de l’air.

Devenez un détective de la forêt urbaine

Comment procéder ? C’est simple, pas besoin d’être un expert en botanique. Une loupe et un bout de grillage suffisent ! Il faut choisir 3 arbres en ligne, appliquer sur le tronc le grillage pour délimiter les zones et inventorier les différents lichens présents.

Le site de Tela Botanica propose un guide pour les reconnaître, appelé clé de détermination. Reste ensuite à renseigner les données. « C’est un projet très intéressant pour les habitants. Entre Montpellier ou Nîmes, y a-t-il des différences notables sur le niveau de pollution et son évolution ? L’enquête va nous aider à le comprendre. L’idéal est d’y participer sur le long terme », explique Elodie Masseguin, coordinatrice du projet à Montpellier. »

Extrait de l’article de France 3 Occitanie

Tous les articles botaniques du moment

Les Vu sur la toile précédents

  • Vu sur la toile #68

    Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. À la une cette semaine : "Pourquoi planter des arbres à grande échelle pourrait être contre-productif …
  • Vu sur la toile #67

    Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. À la une cette semaine : "Sciences participatives : les chercheurs ont besoin de notre aide", …
  • Vu sur la toile #66

    Découvrez les articles, vidéos et podcasts qui ont attiré notre attention ces dernières semaines. À la une cette semaine : "Emmy, 5 ans : Comment choisit-on le nom d’une plante …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *